Satorbase


TOPOS: ASSIMILATION_DESIR_NOURRITURE_ET_VIN
OCCURRENCE: 306136 accreditee
CONTEXTE: Alors que son protégé Jehan de Saintré est parti combattre à la croisade de Prusse, la dame des Belles Cousines se retire dans ses terres où, étant allée à la messe à l’abbaye, elle est invitée à déjeuner par l’abbé, prélude à leur future relation amoureuse.
COTEXTE ET CITATION: Lors va porter un escabel, et viz a viz de Madame, aucun peu plus bas, s'en va asseoir. Lors fait servir de vin de Beaune blanc, puis du vermeil de troiz ou de .iiij. façons, dont tous en furent servis. Que vous diroye? Les prieres de faire bonne [chiere] et de boire les ungs aux aultres y furent largement et tellement que grant temps avoit que Madame n'avoit fait sy bonne chiere, dont en buvant, Madame a damps Abbés, et damps Abbés a Madame, leurs yeulx, archiers des cuers, peu a peu se commencerent l'un cuer a l'autre traire, et tellement que les piez, couvers de la treslarge touaille jusques a terre, s'encommencerent de peu a peu l'un a l'autre touchier, et puis l'un sur l'autre marchier. Alors ce tresenfflammé dart d’amours fiert le cuer de l’un, et puis de l’autre, tellement qu'ilz ont perdu le mengier ; mais damps Abbés, qui de ceste queste nouvelle estoit sur tous le plus joyeux, boist a l'une et puis a l'autre.
NOTES: Page 432.
SOURCE: Antoine de la Sale, Jehan de Saintré. Paris: Le Livre de Poche Lettres gothiques, 1995.Éd. Joël Blanchard
CHERCHEUR/E: Jeay M.