Satorbase


TOPOS: ENLEVER_FEMME_CONSENTANTE
OCCURRENCE: 305623 accreditee
CONTEXTE: Eliduc, suivant sa promesse à Guilliadon, revient au jour fixé pour l'enlever.
COTEXTE ET CITATION: Sun chamberlenc apareilla
e a s’amie l’enveia,
si li manda que venuz fu,
bien a son cuvenant tenu;
la nuit quant tut fu avespré,
s’en eissist fors de la cité;
li chamberlens od li ira,
e il encuntre li sera.

Sur un cheval la fist munter,
e il munta, sa resne prent,
od li s’en vet hastivement

Il donne ses instructions à son chambellan, qu’il envoie à son amie pour lui dire qu’il est arrivé, fidèle à sa promesse: cette nuit quand il fera sombre, qu’elle sorte de la ville avec le chambellan: lui-même viendra à sa rencontre.

Il la fait monter à cheval, monte lui-même en selle, saisit les rênes et part au galop avec elle.
NOTES: P.306-308, vers 767-774; 806-808.
SOURCE: Marie de France, Eliduc. Paris: Lettres Gothiques, 1990.Texte édité par Karl Warnke
Traduction par Laurence Harf-Lancner
CHERCHEUR/E: