Satorbase


TOPOS: REPUTATION_HOMME_INCITER_AMOUR_FEMME
OCCURRENCE: 305606 accreditee
CONTEXTE: A son père qui lui propose de la marier, Hermengardeplique qu’elle n’acceptera d’autre mari qu’Aymeri de Narbonne, dont elle est amoureuse vu son courage et sa réputation. Lui seul a osé tenir Narbonne contre les Sarrasins. Par chance pour elle, c’est justement l’homme que son père veut lui proposer.
COTEXTE ET CITATION: «Je n’avrai ja ne mari ne seignor,
«Se .j.n’en ai qui est de grant valor,
«C’est Aymeris, le noble pongneor,
«Qui tient Nerbone et le pais d’entor,
«Que refuserent li grant et li menor,
«Tant redotoient la gent Sarrazinor,
«Et cil la tient par force et par vigor,
«Et desfant si contre gent paiennor
«Q’ainz n’en perdi demi pié ne plain dor.
«Et por ice q’an le tient au meillor,
«Ai ge vers lui si tornée m’amor,
«Se ge ne l’ai, n’avrai mari nul jor».

«Je n’aurai jamais ni mari ni seigneur à moins qu’il ne soit de grande valeur. Je parle d’Aymeri, le noble guerrier, qui tient Narbonne et le pays d’alentour ; pays que refusèrent grands et petits seigneurs, tellement ils redoutaient les Sarrasins, mais que, lui, garde et défend si fortement et vigoureusement contre les Sarrasins qu’il n’en a perdu ni un demi-pied ni la largeur de la main. Et parce qu’on le considère comme le meilleur, je lui ai donné mon amour, et si je ne peux l’avoir, lui, je ne prendrai jamais de mari» (ma traduction)
NOTES: P. 104, laisse 72, vers 2434-2445.
SOURCE: Bertrand de Bar-sur-Aube, Aymeri de Narbonne. Didot: Paris, 1887.Edition J. L. Perrier
CHERCHEUR/E: