Satorbase

FEMMES_VERTUEUSES_OPPOSER_À_MAUVAISES
PHRASE:Le narrateur ou un personnage oppose les femmes vertueuses aux mauvaises pour éviter d'être accusé de généralisation misogyne
OCCURRENCE: 305948 accreditee
CONTEXTE: Dans ses conseils à l'Amant, Ami vient d'invoquer Juvénal et les clichés misogynes de sa satire VI, avec les accusations traditionnelles sur la cupidité et la luxure des femmes.
COTEXTE ET CITATION: Vez ci la regle qu'il en baille :
Mais il n'est regle qui ne faille
Car des mauvaises entendi,
Quant ceste sentence rendi.

Voici la règle qu'il énonce sur ce point : mais il n'est pas de règle sans exception, car c'est des mauvaises femmes qu'il voulait parler quand il rendit cette sentence.
NOTES: P. 500-501, v. 8306-8310.
SOURCE: Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Roman de la rose. Paris: Lettres Gothiques, 1992.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305949 accreditee
CONTEXTE: Cette remarque se situe dans une épître adressée aux dames par un ami du narrateur, dans le paratexte du recueil.
COTEXTE ET CITATION: Vous estes si sottes et outrecuidées que vous estimez que les graves Dames ne soient rien à vostre respect, ou à tout le moins vous estimez-vous autant qu’elles. Et à tant, mes dames, je vous supplieray moymesme, si je me suis tant formalisé contre vous, et vous prie croire que, n’estoit le respect que je porte à de mes plus proches –qui ne sont de vostre cathegorie- j’eusse par ceste ici desploié toutes mes forces contre le sexe foeminin à cause des meschancetez que j’ay congneu en iceluy depuis trois ou quatre ans en çà.
NOTES: P. 50.
SOURCE: HABANC Vérité, Nouvelles histoires tant tragiques que comiques. Paris: Mathieu Guillemot, 1585.Éd. Jean-Claude Arnould et Richard A. Carr, Genève, Droz, 1989
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305950 accreditee
CONTEXTE: Cette remarque du narrateur se situe dans le sommaire introductif de la nouvelle 34.
COTEXTE ET CITATION: Encore qu’il me fache fort de dire chose qui soit au desavantage des femmes, pour l’honneur que je desire porter aux sages sçachant qu’il y a des hommes tant malicieux qui font tousjours si grande consequence de la faute d’une seule, pour s’efforcer à la faire tomber sur toutes, afin de les blasmer egallement : toutefois ceste crainte ne me fera oublier de descouvrir l’apparence folie d’une pour rendre les autres plus advisees et prudentes.
NOTES: Tome II, p. 1.
SOURCE: SAINT-DENIS Antoine de, Les comptes du monde adventureux. Paris: Estienne Groulleau, 1555.Réimpression Genève, Slatkine, 1969 de l\'édition de Paris 1878 par Félix Frank.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305951 accreditee
CONTEXTE: Cette remarque du narrateur se situe dans l'avertissement de l'auteur aux lecteurs.
COTEXTE ET CITATION: Au surplus je m’assure tellement de l’honnesteté acoustumee des sages et vertueuses dames, que tant s’en faut que je craigne qu’elles treuvent mauvais le blame duquel je depeins les sotes et vicieuses.
NOTES: P. 13.
SOURCE: Tahureau Jacques, Les dialogues non moins profitables que facetieux. Genève : Droz, 1981.Éd. Marc Gauna à partir de l\'édition de Gabriel Buon, Paris, 1565.
CHERCHEUR/E: Jeay M.