Satorbase

REFUS_SUPPOSÉ_DU_MARIAGE_PAR_PARENTS
PHRASE:À cause de la disparité sociale l'un des partenaires ou les deux présument que leur union sera refusée par les parents.
OCCURRENCE: 305671 accreditee
CONTEXTE: M. de Contamine, amoureux d’Angélique, pense que sa mère ne voudra jamais qu’il épouse cette jeune fille en raison de sa pauvreté, malgré son lignage honorable.
COTEXTE ET CITATION: « À l’égard de vous épouser, toute la terre me blâmerait […] je jure d’être votre époux, sitôt que je pourrai l’être sans nous commettre, et que je serai maître de moi. […] ». Angélique ne pouvait se flatter que Madame de Contamine, ambitieuse comme elle l’était, consentît jamais qu’elle épousât son fils.
NOTES: Pages 149, 164 et 189.
SOURCE: Challe Robert, Illustres Françaises (Les). Paris: Le Livre de Poche, 1996.Éd. Fr. Deloffre et J. Cormier
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 305672 accreditee
CONTEXTE: Des Frans pense que sa mère refusera qu’il épouse Silvie en raison de rumeurs négatives sur sa naissance et sa conduite ; et sur le fait qu’il serait un peu trop jeune.
COTEXTE ET CITATION: «[…] je lui dis que j’avais résolu de l’épouser, si elle voulait y consentir, sans en rien dire à mes parents […] ma mère ne consentirait jamais ».
NOTES: Page 441.
SOURCE: Challe Robert, Illustres Françaises (Les). Paris: Le Livre de Poche, 1996.Éd. Fr. Deloffre et J. Cormier
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 305673 accreditee
CONTEXTE: Des Prez, fils d’un riche magistrat, aime Mlle. De l’Epine, de moins bonne maison que lui, et pensejuste titre)que son père n’acceptera jamais leur mariage ; aussi vont-ils se marier secrètement.
COTEXTE ET CITATION: « […] il ne manquerait pas, puissant comme il est, de faire déclarer un tel mariage clandestin ».
NOTES: Page 292.
SOURCE: Challe Robert, Illustres Françaises (Les). Paris: Le Livre de Poche, 1996.Éd. Fr. Deloffre et J. Cormier
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 305674 accreditee
CONTEXTE: Mlle Fenouil, très riche, de bonne naissance, et très jeune, aime M. de Jussy, moins élevé qu’elle. Tous deux pensent que le tuteur de la jeune fille ne donnera pas (à juste titre) son assentiment à un mariage, aussi vont-ils se faire des promesses de présent et « vivre comme mari et femme ».
COTEXTE ET CITATION: « […] votre famille s’opposera toujours à mes vœux et aux vôtres ».
NOTES: Page 255.
SOURCE: Challe Robert, Illustres Françaises (Les). Paris: Le Livre de Poche, 1996.Éd. Fr. Deloffre et J. Cormier
CHERCHEUR/E: