Satorbase

NARRATEUR_(SE)_PRÉTENDRE_INCAPABLE
PHRASE:Le narrateur se prétend incapable.
OCCURRENCE: 306004 accreditee
CONTEXTE: Le narrateur se prétend incapable de décrire la beauté de la tente de Calcha au momentcelui-ci accueille sa fille Briseida restituée par les Troyens.
COTEXTE ET CITATION: Car onques nus clerz tant ne sot
Que la feiçon ne la emrveille
Ne ce que li très apareille
Poïst escrire en parchemin,
Ne en romanz ne en latin.
Jamais en effet il n’a encore existé de clerc assez savant pour décrire sur parchemin, en latin ou en langue française, l’aspect de la tente et les merveilles qu’elle offrait aux regards. Mais pour cette fois, je n’en veux rien dire. Taire m’en voil a ceste feiz.
NOTES: P. 304, v. 13830-35.
SOURCE: BENOÎT DE SAINTE-MAURE, Le Roman de Troie. Paris: Lettres Gothiques, 1998.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305512 accreditee
CONTEXTE: Le narrateur évoque les nuits d’amour de Jehan et Blonde qui viennent de se marier.
COTEXTE ET CITATION: Le jour ont bele compaignie
Et les nuis ront si douce vie
Qu’il n’est nus qui le seüst dire
Ne clers qui le seüst descrire.

Le jour, ils ont bonne compagnie et les nuits ont pour eux une douceur que nul, pas même un clerc, ne saurait exprimer.
NOTES: P. 151, v. 4891-4894 ; trad. p. 92.
SOURCE: Philippe de Rémi, Jehan et Blonde. Champion: Paris, 1984.Edition Sylvie Lécuyer
CHERCHEUR/E: Jeay M.