Satorbase

EMPRISONNER_FEMME_PAR_JALOUSIE
PHRASE:Un homme jaloux retient une femme prisonnière
OCCURRENCE: 305484 accreditee
CONTEXTE: Guigemar a été transporté de façon magique dans un château isolé où un mari jaloux retient sa femme prisonnière.
COTEXTE ET CITATION: Li sires, ki la mainteneit,
mult fu vielz huem e femme aveit,
une dame de halt parage,
franche, curteise, bele e sage.
Gelus esteit a desmesure ;
car ceo purporte la nature
que tuit il vieil seient gelus ;
... Il ne la gardout mie a gas.
En un vergier suz le donjun
la out un clos tut envirun.
... Li sire out fait dedenz le mur,
pur metre i sa femme a seür".
NOTES: P. 36, v. 209-260.
SOURCE: Marie de France, Guigemar. Paris: Lettres gothiques, 1990.Texte édité par Karl Warnke. Traduction par Laurence Harf-Lancner, Lettres gothiques, 1990
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305485 accreditee
CONTEXTE: L’hôte de Floire lui décrit la tourBlanchefleur est retenue prisonnière parmi d’autres jeunes filles.
COTEXTE ET CITATION: En la tor a .viixx. puceles
de grant parage et forment beles ;
por çou qu’i sont les damoiseles
a a non la Tors as Puceles.
.ii. et .ii. son service font,
iceles .ii. que il eslit
a son lever et a son lit ;
l’une sert de l’eve doner
et la touaille tient son per.
Les gardes qui en la tor sont
les genitaires pas nen ont.
NOTES: P. 67-68, v. 1891-1904.
. Ici, la tour où le mari jaloux détient généralement sa femme sous la garde d’une vieille est devenue harem.
SOURCE: Anonyme, Floire et Blanchefleur. Jean-Luc Leclanche, Champion: Paris, 1980.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305483 accreditee
CONTEXTE: Un vieillard a épousé une femme belle et jeune. Par jalousie, il l'enferme. Mais elle reçoit la visite d'un oiseau, un autour, qui se transforme en chevalier et sera son amant.
COTEXTE ET CITATION: Dedenz sa tur l'a enserree
Pur ceo que ele ert bele e gente,
en li guarder mist mult s'entente.
en une grant chambre pavee.
Il ot une sue serur,
vieille ert e vedve, senz seignur ;
ensemble od la dame l'a mise
pur il tenir plus en justise.
Altres femmes i ot, ceo crei,
en une altre chambre par sei ;
mes ja la dame n'i parlast,
se la vieille nel comandast.

Comme elle était belle et gracieuse, il ne songeait qu'à la surveiller. Il l'a enfermée dans son donjon, dans une grande chambre dallée, en compagnie de sa soeur, âgée et veuve, qu'il lui a donnée comme compagne pour la garder de plus près. Il y avait aussi d'autres femmes, je crois, isolées dans une autre pièce ; mais la dame n'avait pas le droit de leur adresser la parole sans l'autorisation de la vieille.
NOTES: P. 182-185, v. 29-40.
SOURCE: Marie de France, Yonec. Paris: Lettres gothiques, 1990.Édition de Karl Warnke ; traduction de Laurence Harf-Lancner.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305836 accreditee
CONTEXTE: Le vieil Aemilian est excessivement jaloux de sa jeune femme.
COTEXTE ET CITATION: L'impuissance & le chagrin de ce vieillard le rendirent jaloux, & de telle sorte qu'il se fust despité contre le soleil, si avecque ses rayons il eust baisé sa femme au visage. Aussi la tenoist-il tousjours close & à l'ombre. Tout la mettoit en cervelle, prisonniere solitaire elle n'osoit parler à personne, ny voir ne estre veuë.
NOTES: Page 419.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Les spectacles d'horreur. Genève: Slatkine Reprints, 1973.Réimpression de l\'édition de Paris, 1630.
CHERCHEUR/E: Jeay M.