Satorbase

RENCONTRE_DEMOISELLE_ÉPLORÉE_PROVOQUER_AIDE
PHRASE:La rencontre d'une demoiselle éplorée incite un homme à l'aider
OCCURRENCE: 305457 accreditee
CONTEXTE: Le chevalier en quête d’aventure, ici le Bel Inconnu, rencontre une demoiselle pleurant de douleur parce que son ami est grièvement blessé ou mort.
COTEXTE ET CITATION: Del castiel vint la damoisselle
Et li Descouneüs l’apiele
Et a l’encontre tost li va ;
Molt gentement le salua.
Son salu li rent en plorant,
Con cele qui a dol molt grant.
Cil demanda a la pucele :
“Por coi plorés, amie biele ?
S’il vo plast, je le vel savoir.”
Cele respont “Dol doi avoir,
Ne je ja mais joie n’orai,
Car la rien c’onques plus amai
Ai je perdue hui cest jor.
Sire, fait ele, por ce plor,
Por mon ami que perdu ai ;
Ocis m’est hui, de dol morrai ;
Li cuers me crieve de dolor.

Elle arrivait de la ville. L’Inconnu l’interpella, partit à sa rencontre et la salua courtoisement. Elle, lui rendit son salut tout en pleurant, éperdue de douleur. “Pourquoi pleurez-vous, belle amie, lui demanda-t-il “J’aimerais bien le savoir, si vous acceptez de me le dire.” Elle répondit : “Il n’est pas étonnant que je sois triste, privée de joie à tout jamais, car j’ai perdu aujourd’hui même ce que j’aimais le plus au monde. Seigneur, ajouta-t-elle, voici pourquoi je pleure : je pleure pour mon ami bien aimé que j’ai perdu. On me l’a tué aujourd’hui même ; j’en mourrai de désespoir.”
NOTES: P. 48, v. 1555-1569 ; trad. p. 42.
SOURCE: Renaud de Beaujeu, Le Bel Inconnu. Champion: Paris, 1983.Edition G. Perrie Williams ; traduction par Michelle Perret et Isabelle Weill, Paris, Champion, 1991.
CHERCHEUR/E: Jeay M.