Satorbase

FÉE_VEXÉE_LANCER_MALÉDICTION
PHRASE:Une fée vexée par une faute commise à son égard se venge en lançant une malédiction
OCCURRENCE: 305443 accreditee
CONTEXTE: Les trois sorcières qui ont pris l’apparence de trois fées utilisent le topos de la colère de la fée qui a été mal servie à table pour justiifer pourquoi elles vont lancer au comte de Nevers le sort qu’il mourra dans l’année s’il fait l’amour avec sa femme.
COTEXTE ET CITATION: Dont ne doi estre bien marie
Et avoir ire vers le conte
Et destiner sa vie a honte,
Que quant a sa naisance fui,
Li cotiax, dont je taillier dui,
Me failli que je n’en euc mie ;
Si cum vous fustes messervie
De la cuillier a la naissance
Ydoine, dont avés pesance,
Tout autresi a la le conte
Vilainement servi a honte.

Ne doi-je donc pas être courroucée et éprouver du ressentiment à l’égard du comte et le vouer à mener une vie honteuse car lorsque j’assistai à sa naissance, le couteau avec lequel je devais couper mes aliments me manquait : on ne m’en avait pas donné. De la même manière que vous avez été privée de cuiller lors de la naissance d’Ydoine ce dont vous êtes encore dépitée, j’ai été moi-même outrageusement oubliée à celle du comte.
NOTES: P. 110, vv. 2210-2220 ; trad. p. 44.
Voir aussi p. 260 (103).
SOURCE: Anonyme, Amadas et Ydoine. Champion, éd. John R. Reinhard: Paris, 1974.Les traductions sont celles de Jean-Claude Aubailly, Paris, Champion, 1986.
CHERCHEUR/E: