Satorbase

ÉVANOUIR_(S')_D'AMOUR
PHRASE:Un personnage s'évanouit sous le coup de la violence ou de la douleur d'amour
OCCURRENCE: 305434 accreditee
CONTEXTE: La passion subite d’Amadas pour Ydoine est si violente qu’il perd connaissance.
COTEXTE ET CITATION: Pales devint, aval s’acline,
Pasmés chiet devant la mescine.

[Il] devint pâle, trébucha et tomba évanoui devant la jeune fille.
NOTES: P. 20, v. 279-280 ; trad. p. 22.
SOURCE: Anonyme, Amadas et Ydoine. Champion, éd. John R. Reinhard: Paris, 1974.Les traductions sont celles de Jean-Claude Aubailly, Paris, Champion, 1986.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305980 accreditee
CONTEXTE: Sous la violence de son amour pour Énéas, Lavine s’évanouit. Voir p. 552 des manifestations semblables chez Énéas.
COTEXTE ET CITATION: Amor, ne faire tel desroy !
Plus souavet .i. poy me maine !
A icest mot perdi s’alaine
et pasme soy.
Amour, n’agis pas avec une telle démesure ! Traite-moi avec un peu plus de douceur ! À ces mots, elle perdit le souffle et s’évanouit.
NOTES: P. 528, v. 8712-15.
SOURCE: Anonyme, Roman d Énéas. Paris: Lettres Gothiques, 1997.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305478 accreditee
CONTEXTE: Devant le tombeau où est prétendument enterrée Blanchefleur, Floire s’évanouit de douleur à plusieurs reprises.
COTEXTE ET CITATION: Il s’est pasmés en molt poi d’eure
.iii. fois ; quant revint, forment pleure.
“La mors, fait il, por coi m’oublie,
quant perdu ai ensi m’amie ?
Dame, fait il, car me menés
a se tombe, se le savés.”
Li rois a la tombe l’en maine.
Flores i va a molt grant paine
et vit l’escrit de Blanceflor
a cui Flores ot grant amor.
.iii. fois le list, lors s’a pasmé
ains c’un seul mot eüst parlé.
NOTES: P. 37, v. 701-712.
SOURCE: Anonyme, Floire et Blanchefleur. Jean-Luc Leclanche, Champion: Paris, 1980.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305503 accreditee
CONTEXTE: Ille, qui va repartir en Bretagne avec Galeron, vient faire ses adieux à Ganor qui ne peut contrôler sa peine.
COTEXTE ET CITATION: Trop par est parans et aperte
iceste perte que je fas.”
A tant se pasme entre les bras
le senescal qui le reqeut,
qui mout tres durement s’en deut.

“Et la perte que je subis n’est que trop flagrante !” Alors elle s’évanouit dans les bras du sénéchal qui la retient, saisi d’une peine immense.
NOTES: P. 170, v. 47714776 ; trad. p. 91.
SOURCE: Gautier d"Arras, Ille et Galeron. Paris: H.Champion, 1988.Edition Yves Lefèvre. Traduction Delclos et Quereuil, Paris, Champion, 1993
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305509 accreditee
CONTEXTE: Lorsque Blonde, qui était venue s’enquérir de sa santé, le quitte, Jehan s’évanouit de douleur d’amour.
COTEXTE ET CITATION: Et quant la parois les depart
Et dessoivre de son esgart,
Pasmés est cheüs sur le lit
Si ke ses garçons qui le vit
Cuide qu’il se doive morir.

Quand le mur les eut séparés et l’eut dérobée à sa vue, il tomba évanoui sur le lit, si bien que les serviteurs, en le voyant, crut qu’il allait mourir.
NOTES: P. 44, v. 625-629 ; trad. p. 39.
Reprise du topos lorsque Jehan finit par avouer son amour à Blonde, p. 48 : Aussi tost comme il ot çou dit,
Se pasme sans plus lonc respit.
Grant piece fu en pamissons.
P. 48, v. 769-771.
Dès qu’il eut prononcé ces mots, il tomba aussitôt évanoui et y resta un grand moment. (p. 40). Voir évanouissement de Blonde p. 59-60.
SOURCE: Philippe de Rémi, Jehan et Blonde. Champion: Paris, 1984.Edition Sylvie Lécuyer
CHERCHEUR/E: Jeay M.