Satorbase

INDIFFÉRENCE_AUX_FEMMES_PROVOQUER_SARCASMES
PHRASE:L'indifférence à l'amour d'un personnage attire les moqueries et les sarcasmes
OCCURRENCE: 305431 accreditee
CONTEXTE: Amadas, le fils du sénéchal du duc de Bourgogne est élevé avec Ydoine, la fille du duc. Très populaire à la cour à cause de ses nombreuses qualités, il reste indifférent à l’amour, ce qui lui attire les moqueries des autres chevaliers.
COTEXTE ET CITATION: N’avoit cure de drüerie.
Mais tant d’autre maniere amoit
Toutes celes a qui parloit :
A toutes volontiers parla,
Mais ainc nule n’en couvoita
Ne l’ont d’autre chose blasmé
Fors que trop amoit casté. [...]
Li chevalier moult le gaboient.

Il ne se souciait pas d’intrigues amoureuses. C’était d’une toute autre manière qu’il aimait toutes celles à qui il parlait : il leur adressait volontiers la parole à toutes, mais n’en désirait cependant aucune. On ne le blâmait que de trop aimer la chasteté. [...] les chevaliers le raillaient sou vent.
NOTES: P. 6-7, v. 88-103 ; trad. p. 20.
SOURCE: Anonyme, Amadas et Ydoine. Champion, éd. John R. Reinhard: Paris, 1974.Les traductions sont celles de Jean-Claude Aubailly, Paris, Champion, 1986.
CHERCHEUR/E: