Satorbase

COUP_DE_FOUDRE_HOMME
PHRASE:Un homme succombe au coup de foudre à la vue d'une femme
OCCURRENCE: 306044 accreditee
CONTEXTE: Le portrait que fait Gilbert de la sarrasine Orable rend guillaume fou d'amour.
COTEXTE ET CITATION: La seue amor me destraint et justise
Que nel porroie ne penser ne descrire ;
Se ge ne l’ai, par tens perdrai la vie.

L’amour que j’ai pour elle me tourmente et me domine à tel point que je ne pourrais l’imaginer ni le décrire ; si je ne la possède pas, je perdrai bientôt la vie
NOTES: Vers 289-291. Conformément à la topique courtoise, l'évocation des mérites de la dame suffit pour provoquer le coup de foudre.
SOURCE: Anonyme, La Prise d'Orange. Paris: Champion, 2010.Édition et traduction par Claude Lachet.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305972 accreditee
CONTEXTE: Didon décide d’aller chasser dans la forêt pour se distraire de son obsession amoureuse. C'est en la voyant en habit de chasse qu'Énéas tombe amoureux à son tour.
COTEXTE ET CITATION: Danz Eneas, ses druz, l’atent
jus au degré o tout sa gent ;
quant vit la dame tirïaine,
ce li fu vis que fust Dïaine :
moult i ot bele veneresse,
du tout resambla bien deuesse.
Quant il la vit, pour seue amor
li est muee la coulor.

Le seigneur Énéas, son ami, l’attend au bas des marches, avec tous les siens ; en voyant la dame tyrienne, il lui sembla que c’était Diane : c’était une superbe chasseresse, en tous points, elle avait bien l’air d’une déesse, en la voyant, pour l’amour d’elle il changea de couleur.
NOTES: P. 136, v. 1566-73.
SOURCE: Anonyme, Roman d Énéas. Paris: Lettres Gothiques, 1997.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 306008 accreditee
CONTEXTE: Achille assiste à Troie aux cérémonies et aux jeux en l'honneur d'Hector. À la vue de Polyxène, la fille de Priam et d'Hécube, il tombe amoureux d'elle.
COTEXTE ET CITATION: La grant biauté e la faiçon
Qu’Achillés vit en la pucele
L’a cuit el cuer de l’estencele
Qui ja par li nen iert esteinte.
L’extrême beauté de la jeune fille et son allure embrasèrent le cœur d’Achille d’une flamme qu’elle ne viendra jamais éteindre.
NOTES: P. 416, v. 17553-55.
SOURCE: BENOÎT DE SAINTE-MAURE, Le Roman de Troie. Paris: Lettres Gothiques, 1998.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 306003 accreditee
CONTEXTE: Diomède tombe amoureux de Briseida au momentelle a été restituée par les Troyens aux Grecs. Elle répondra à cet amour et trahira donc celui qui la liait à Troïlus, le fils de Priam. C'est cet épisode, une invention de Benoît, qui sera au coeur de la pièce de Shakespeare, Troïlus et Cressida.
COTEXTE ET CITATION: Bele, fait sei Dïomedés.
Onques d’amer ne m’entremis,
N’amie n’oi ne fui amis.
Or sent qu’Amors vers vos me tire.
Belle, poursuivit Diomède, jamais je n’ai aimé. Jamais je n’ai eu d’amie ni n’ai été aimée. Mais maintenant, Amour me pousse vers vous, je le sens. Qui peut contempler votre grande beauté, ce n’est pas merveille s’il s’éprend de vous.
NOTES: P. 292, v. 13556-59.
SOURCE: BENOÎT DE SAINTE-MAURE, Le Roman de Troie. Paris: Lettres Gothiques, 1998.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305433 accreditee
CONTEXTE: Au cours d’une fête, Amadas est invité à présenter un plat à la fille du duc de Bourgogne, Ydoine qui lui demande de trancher la viande pour elle.
COTEXTE ET CITATION: De cel dont onques mais n’ot cure
Fu si souspris, estre son voel,
Que mors en dut estre de doel. [...]
Il saut au cuer une estincele
Qui de fine amor l’a espris.

Par celle dont jamais il ne s’était soucié, il fut tellement séduit que si son voeu avait été exaucé, il aurait dû en mourir de chagrin. [...] Alors qu’il contemple la jeune fille, une étincelle lui saute au coeur et l’enflamme d’une grande passion.
NOTES: P. 17, v. 234-36 et 18, v. 24-45 ; trad. p. 21.
SOURCE: Anonyme, Amadas et Ydoine. Champion, éd. John R. Reinhard: Paris, 1974.Les traductions sont celles de Jean-Claude Aubailly, Paris, Champion, 1986.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305507 accreditee
CONTEXTE: La Fière a admiré le comportement d’Ipomédon à la chasse et serait presque prête à se laisser aller à l’aimer. Elle l’invite à s’asseoir auprès d’elle à table et leur échange de regards enflamme le jeune homme.
COTEXTE ET CITATION: Mult s’entregardent longement.
Li vallet veit, qe doucement
L’ad regardé & de bon oil,
Qu’il ne pot rens noter d’orgoil :
De li pensa, qe ne pot estre,
K’ele fu trop de sun quer mestre ;
Si n’est il mie, car amur
L’ad ja saisi & mis al tur.
NOTES: P. 13, v. 777-784.
SOURCE: Hue de Rotelande, Ipomedon. Slatkine: Genève, 1975.Réimpression de l'édition de E. Kölbing, Breslau, 1889
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305508 accreditee
CONTEXTE: Mais jamais il n’eut autant de peine à en détacher son regard car la grande beauté de sa demoiselle le fascinait. Il en était si préoccupé qu’il en oublia de trancher.
COTEXTE ET CITATION: Mais onques mais a si grant paines
Ses ex arriere ne saça,
Car par force a li les sacha
La grant biauté sa damoisele.
Tant entendi a tel querele
Que le trenchier en oublia.

Mais jamais il n’eut autant de peine à en détacher son regard car la grande beauté de sa demoiselle le fascinait. Il en était si préoccupé qu’il en oublia de trancher.
NOTES: P. 39-40, v. 432-437 ; trad. p. 36.
L’épisode est réitéré le lendemain lorsque dans sa distraction, il se coupe deux doigts (p. 40-41, vv.469-487).
SOURCE: Philippe de Rémi, Jehan et Blonde. Champion: Paris, 1984.Edition Sylvie Lécuyer
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305797 accreditee
CONTEXTE: Alors qu'Armogaste est destiné aux ordres par ses parents, il tombe amoureux de Turnia dès qu'il la voit.
COTEXTE ET CITATION: Ce beau visage de Turnia ne lui eut pas plustost donné dans le syeux, que mille feux nasquirent en son ame de cette seule veuë.
NOTES: Page 83.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Divertissement historique. Tübingen: Gunter Narr, 2002.Édition de Constant Venesoen
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305819 accreditee
CONTEXTE: Coriolan, qui vient intercéder auprès des parents de Basilée pour qu'ils acceptent la demande en mariage de son ami Diocles, tombe amourex de la jeune fille dès qu'il la voit.
COTEXTE ET CITATION: Il entre, & ayant esté receu avec les accueils deux à un personnage de sa qualité & de son rang, il salue la mere & la fille selon l'usage de nostre nation, & eut le loisir de considerer à loisir Basilée, qui lui parut si extremement belle de visage & de taille & de si bonne façon, qu'en un instant il en devint espris.
NOTES: Page 164.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Divertissement historique. Tübingen: Gunter Narr, 2002.Édition de Constant Venesoen
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305915 accreditee
CONTEXTE: Abandonnée dans la forêt par son ami Gérard qui croit qu'elle lui a été infidèle, Euriaut est trouvée par le duc de Metz qui tombe amoureux d'elle en voyant sa beauté.
COTEXTE ET CITATION: Li dus l'oï, s'en ot pitié ;
Lors le regarde en mi le vis,
Se li sambla et fu avis
C'ainc mais ne vit si biele dame,
Et dist que le prendroit a femme.
NOTES: Page 50, v. 1166-1170.
SOURCE: Gerbert de Montreuil, Roman de la Violette. Paris: H.Champion, 1928.Edition Douglas Labaree Buffum
CHERCHEUR/E: Jeay M.