Satorbase

MARCHER_NU_PIEDS
PHRASE:Un personnage marche nu-pieds
OCCURRENCE: 305376 accreditee
CONTEXTE: Virginie a beaucoup marché, pieds-nus, après avoir ramené une esclave marronne à son maître dans les hauts de l’île ; elle souffre beaucoup et ne peut plus avancer.
COTEXTE ET CITATION: Elle s’entoura les pieds, que les pierres des chemins avaient mis en sang. [] Se sentant soulagée par la fraîcheur de ces feuilles.
NOTES: P. 133.
SOURCE: Bernardin de Saint Pierre, Paul et Virginie. Paris: Imprimerie Nationale, 1984.Édition E. Guitton
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 305377 accreditee
CONTEXTE: Paul et Virginie ont ramené une esclave marronne à son maître dans les hauts de l’île ; perdus loin de leur habitation, ils ont beaucoup marché ; Virginie est pieds-nus.
COTEXTE ET CITATION: Paul et Virginie ne pouvaient plus marcher ; leurs pieds étaient enflés et tout rouges.
NOTES: P. 137.
SOURCE: Bernardin de Saint Pierre, Paul et Virginie. Paris: Imprimerie Nationale, 1984.Édition E. Guitton
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 305378 accreditee
CONTEXTE: L’auteur relate le voyage qu’il effectue à pied autour de l’île, guidé notamment par un esclave.
COTEXTE ET CITATION: Pour marcher plus à mon aise, et n’être pas obligé de me déchausser au passage de chaque rivière, je résolus de marcher nu-pieds comme les chasseurs du matin.
NOTES: P. 227-228.
SOURCE: Bernardin de Saint Pierre, Voyage à l’Ile de France. Paris: 1818.Éd. Méquignon-Marvis
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 305379 accreditee
CONTEXTE: L’auteur effectue une description du vieillard qui sera narrateur de l’histoire de Paul et Virginie.
COTEXTE ET CITATION: Il (le vieillard) marchait nu- pieds.
NOTES: P. 103.
SOURCE: Bernardin de Saint Pierre, Paul et Virginie. Paris: Imprimerie Nationale, 1984.Édition E. Guitton
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 305380 accreditee
CONTEXTE: Dans sa description des mœurs humbles des deux mères (Mme de La Tour et Marguerite), Bernardin s’attache, comme souvent dans le récit pour tous les personnages, à leur façon de marcher.
COTEXTE ET CITATION: Elles marchaient nu-pieds dans leur habitation, et ne portaient de souliers que pour aller le dimanche de grand matin, à la messe.
NOTES: P. 111.
SOURCE: Bernardin de Saint Pierre, Paul et Virginie. Paris: Imprimerie Nationale, 1984.Édition E. Guitton
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 305381 accreditee
CONTEXTE: Cette phrase fait partie des mots que Paul adresse (oralement dans une sorte de poème en prose) à Virginie, lui faisant ses louanges et lui chantant son admiration et son amour (inconscient) pour elle.
COTEXTE ET CITATION: Je n’oublierai jamais que tu as marché nu-pieds jusqu’à la Rivière-Noire, pour demander la grâce d’un pauvre esclave fugitive.
NOTES: P. 164.
SOURCE: Bernardin de Saint Pierre, Paul et Virginie. Paris: Imprimerie Nationale, 1984.Édition E. Guitton
CHERCHEUR/E: