Satorbase

ENVISAGER_SUICIDE
PHRASE:Un personnage envisage le suicide sans jamais essayer de se donner la mort.
OCCURRENCE: 105204 accreditee
CONTEXTE: Perselide/Ardélie raconte la suite de son histoire à Théocrite ; pendant que Tessandre et Hermocrate se battent.
COTEXTE ET CITATION: Cependant je m'enfonçai dans le plus épais du bois, si outrée de douleur pour ce nouvel accident, que j'aurois enfin apporté le dernier remede à tous les maux de ma vie, en y donnant une fin avancée, si par vôtre rencontre vous ne m'eussiez retirée de cet abîme de malheur où je croïois être ensevelie.
NOTES: [(Page & Tome) 378, I] Cie des Libraires p. 460-1
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Carmante. .
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 105274 accreditee
CONTEXTE: Agarithe est livrée par Marc-Sévère à Nimphidius.
COTEXTE ET CITATION: J'esperay même d'être moins observée par Nimphidius que par Severe, et de pouvoir plus aisément me dérober par ma mort aux malheurs dont j'étois menacée....je n'avois plus d'esperance qu'en la mort, et me disposois à me le donner la nuit prochaine avec mes propres cheveux, si je manquois d'autres moyens.
NOTES: [(Page & Tome) 492-3, II] Cie des Libraires p. 357-8
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Exilez de la cour d'Auguste. .
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 200151 accreditee
CONTEXTE: Blanchefleur dont le château est encerclé par Aguingueron, explique à Perceval que à bout de provisions, elle est sur le point de se rendre.
COTEXTE ET CITATION: Mais certes ainz qu[e] il m’ait vive,
M’ocirré je, si m’avra morte,
puis ne m’an chaura s’i[l] m’en porte.

Non vraiment ! Plutôt qu’il ne m’ait vivante,
je me tuerai, il n’aura que mon cadavre.
Peu m’importe alors s’il emmène !
NOTES: P. 158, v. 1984-1986 ; trad. p. 159.
SOURCE: Anonyme, Orson de Beauvais. .
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 200077 accreditee
CONTEXTE: Ganor dont le mariage avec Ille n'a pas pu se faire à cause des retrouvailles de ce dernier avec sa femme Galeron, évoque sa douleur due à la honte qu'elle en a éprouvée.
COTEXTE ET CITATION: Biax sire ciers, que ferai donques ?
Mais fu il fille a vilain onques
que si grant honte eüst soferte,
que ne se fust al vent oferte
ou qui ne fust aprise en l'onde
ou la riviere est plus parfonde,
ou en un fu ne se fust arse ?
Et que pourrais-je donc faire, mon cher seigneur ? Quelle fille de vilain, après avoir subi pareil affront, ne se fût offerte à la mort, en se jetant dans l'eau au plus profond de la rivière ou en se faisant brûler sur un bûcher ? (89)
NOTES: P. 167, v. 4688-4693 ; trad. p. 89.
SOURCE: Gautier d"Arras, Ille et Galeron. Paris: H.Champion, 1988.Edition Yves Lefèvre. Traduction Delclos et Quereuil, Paris, Champion, 1993
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 105188 accreditee
CONTEXTE: La marquise de Termes s'adresse au marquis.
COTEXTE ET CITATION: Je fis ce qu'il me fût possible pour ne vous épouser pas, poursuivit la Marquise. Je refusai d'obeïr je voulus me jetter dans un Couvent, et cent fois il me vint en pensée de me faire mourir plutôt que de consentir à ce funeste mariage ; mais j'étois jeune et timide, mon pere étoit absolu sur fa famille, et d'ailleurs je ne croïois point mon amour aussi violent qu'il l'étoit.
NOTES: [(Page & Tome) 24, I] Cie des Libraires p. 69-70
[cf. mariage forcé]
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Désordres de l'Amour (Les). .
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 305357 accreditee
CONTEXTE: Ayantrenoncer à Julie qui a été mariée à M. de Wolmar, St. Preux a perdu le goût de vivre et explique à Milord Édouard qu’il est légitime de mettre fin à ses jours.
COTEXTE ET CITATION: Chercher son bien et fuir son mal en ce qui n’offense point autrui, c’est le droit de la nature. Quand notre vie est un mal pour nous et n’est un bien pour personne il est donc permis de s’en délivrer.
NOTES: T. I, p. 448. Toute la lettre XXI est consacrée à cette démonstration qui sera réfutée dans la lettre suivante.
SOURCE: Rousseau (Jean-Jacques), La Nouvelle Héloïse. Paris: Gallimard, 1993.Édition d\'Henri Coulet