Satorbase

REUSSIR_SUICIDE
PHRASE:Un personnage se suicide.
OCCURRENCE: 105272 chantier
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: Cette fermeté de Cinthie, desespera si fort le repentant Iphile, que si je ne l'eusse soigneusement observé, il fût allé se poignarder sur la porte du lieu où sa Maîtresse étoit renfermée ; mais je le quittois si peu, et je lui disois tant de choses pour le consoler, qu'il lui fut aisé de juger qu'il lui seroit impossible d'executer son dessein tant qu'il seroit auprés de moi; de sorte que pour faciliter les moyens d'en sortir, il feignit d'être entierement gueri; et lors qu'il s'apperçut que je ne l'observois plus tant, il se déroba de moi, et s'enfuit secrettement dans l'Isle de Cerigo, où...il s'est empoisonné.
NOTES: [(Page) 307]
Slatkine tome 1, p. 484
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Alcidamie. Compagnie des Libraires: Paris, 1720-1.
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 105186 provisoire
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: La Ville de Laon fut prise, et le desesperé Givri chercha tant d'occasions de s'y faire tüer, qu'il reüssit dans son dessein, il fut blessé sur la brêche, et mourut trois ou quatre jours aprés.
NOTES: [(Page & Tome) 59, I] Cie des Libraires p. 210-11
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Désordres de l'Amour (Les). .
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 105200 provisoire
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: Le furieux Nicostrate se voyant dans cette extrémité, et perdant avec une couronne qu'il avoit cru infaillible, l'espoir de conserver une vie, qu'il sçavoit que la Reine devoit eux [sic] Manes de Palans, et le Roi d'Arcadie à la tranquillité de son regne, il courut tout forcené au-devant du Monarque vainqueur ; et le voyant au milieu d'une foule de combattans, dont il faisoit un carnage inoüi ; Roi d'Arcadie, lui cria-t-il ? voilà comme un homme qui perd l'esperance de regner doit supporter son infortune, et ce que tu auroisfaire autrefois, si tu avois été aussi charmé de l'éclat d'un sceptre, comme l'a été l'ambitieux Nicostrate. A ces mots il enfonça un poignard dans son sein, et tombant presque aux pieds d'Evandre, il vomit avec son sang, son ame ambitieuse et parricide.
NOTES: [(Page & Tome) 404, I]
Cie des Libraires p. 564
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Carmante. .
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 105194 accreditee
CONTEXTE: Iphise s'adresse à son mari Artémis, en présence de Simas.
COTEXTE ET CITATION: Je m'engage à une grande entreprise quand je me promets de vous guerir de vos soupçons. Ils sont si violens, et si j'ai peu de pouvoir sur vôtre esprit depuis que vous les avez conçus, qu'il semble que ce soit tenir [sic]une chose impossible, que de vouloir me justifier auprés de vous : Mais, Seigneur, pour donner quelque force à ce que je vais vous dire, apprenez s'il vous plaît que les paroles que vous allez entendre, sont les dernieres que je prononcerai jamais, et qu'au moment que je vous parle, je suis empoisonnée d'un poison dont rien ne peut empêcher l'éfet... Oüi, Simas, oüi, Artemis, reprit Iphise, en nous regardant tour à tour, je me suis immolée à l'innocence de mon époux, et à la sureté de mon bien-faiteur ; et voïant Artemis sur le point de faire assassiner Simas, j'ai voulu empêcher ce malheur en ôtant du monde la triste cause de vôtre desunion, et le pretexte abominable du plus noir de tous les crimes.
NOTES: [(Page & Tome) 326-7, I]
Cie des Libraires p. 253-4
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Carmante. .
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 105196 provisoire
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: Artambare...se voyant trahi par ses gens qui protestoient de mourir mille fois plûtôt que de souffrir qu'on attentât à la vie de Celidor ; fut si transporté de rage, de voir naître tant d'obstacles à sa vengenace, que la fureur, la jalousie et la confusion acheverent de lui ravir le peu de raison qui lui restoit. Il tourna contre lui-même cette épée qu'il venoit de tourner contre le sein de son Rival, et se laissant tomber dessus avec tant de precipitation, qu'on ne pût s'opposer à sa frenesie, on la vit sortir presque entiere de l'autre côté de son corps. Son ame sortit par cette plaïe.
NOTES: [(Page & Tome) 142, I] Cie des Libraires p. 545-6
SOURCE: Villedieu (Mme de),Desjardins, Cléonice, ou le roman galant. .
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 105198 provisoire
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: On auroitmourir en Place publique celui dont peu de tems auparavant les Statues étoient dans ces mêmes Places [Séjan], à côté de celles des Cesars, si en se tüant de ses propres mains, il ne se fût arraché à celles des Bourreaux.
NOTES: [(Page &Tome) 66, I] Cie des Libraires p. 237
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Portrait des foiblesses humaines (Le). .
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 305774 accreditee
CONTEXTE: L'hôtesse veuve qui avait eu un enfant d'un des étudiants qu'elle hébergeait ayant tué ce dernier et s'étant donné la mort, il se sucicide.
COTEXTE ET CITATION: L'escolier ayant appris ceste sanglante tragedie fut touché de la mesme fureur de ceste miserable femme, & s'estant enfermé dans sa chambre il se donna d'un poignard dans le sein, dont il mourut.
NOTES: Page 310.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Les spectacles d'horreur. Genève: Slatkine Reprints, 1973.Réimpression de l\'édition de Paris, 1630.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305834 accreditee
CONTEXTE: Le père de Metrodore, convaincu à tort que Volcace a déshonoré sa fille, l'a fait condamner à mort, ce qui la pousse à mettre fin à ses jours.
COTEXTE ET CITATION: Elle ne voulut point survivre à la honte & estre tous les jours en proye à la douleur, elle avalla de la poison qui ne fit pas un effect si prompt qu'elle n'eust loisir de s'en repentir : & quand elle voulut prendre des antidotes, il se trouva que le venin avoit tellement gaigné le coeur qu'il en estoit inseparable.
NOTES: Page 409.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Les spectacles d'horreur. Genève: Slatkine Reprints, 1973.Réimpression de l\'édition de Paris, 1630.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305838 accreditee
CONTEXTE: Après avoir tué sa jeune femme dans une crise de jalousie, le vieil Aemilian retourne le fer contre lui et se tue.
COTEXTE ET CITATION: Voyant qu'elle estoit morte, transporté de la mesme rage il l'enfonce dnas sa propre poictrine, & tombe comme mort sur le corps de sa femme.
NOTES: Page 422.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Les spectacles d'horreur. Genève: Slatkine Reprints, 1973.Réimpression de l\'édition de Paris, 1630.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305844 accreditee
CONTEXTE: Comme son fils vient de se tuer en tombant par accident sur un couteau, un homme violent accuse sa femme de meurtre et la tue. Il retourne ensuite le couteau contre lui.
COTEXTE ET CITATION: De la mesme lame il se perce le coeur & meurt sur le champ.
NOTES: Page 456.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Les spectacles d'horreur. Genève: Slatkine Reprints, 1973.Réimpression de l\'édition de Paris, 1630.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305885 accreditee
CONTEXTE: Rodoard avoue à Didime qu’il est l’auteur de la calomnie contre sa femme. Il lui demande de le tuer d’un coup de l’épée qu’il lui tend. Comme Didime est incapable de porter un coup d’épée à Frodoard pour le tuer, ce dernier s’empoisonne.
COTEXTE ET CITATION: Ce que tu n’as pas voulu faire par le fer, dit-il à Didime, cette poison le fera, reçoy ma mort pour satisfaction de l’offence que je t’ay faite.
NOTES: Page 189.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Les spectacles d'horreur. Genève: Slatkine Reprints, 1973.Réimpression de l\'édition de Paris, 1630.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305893 accreditee
CONTEXTE: La débauche a réduit une femme à la mendicité avec ses deux enfants. Découragée, elle se suicide.
COTEXTE ET CITATION: Mes enfans, c’est trop prolonger une vie si miserable, puisque nous pouvons si promptement finir tous nos malheurs : cela dict, & chargeant ses deux innocens sur ses espaules, elle se lance avec eux du haut du pont dans la riviere, qui vaste, creuse & impetueuse les suffoqua incontinent tous trois.
NOTES: Page 386.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Les spectacles d'horreur. Genève: Slatkine Reprints, 1973.Réimpression de l\'édition de Paris, 1630.
CHERCHEUR/E: Jeay M.