Satorbase

VIOLENCE_DU_VERBE
PHRASE:On terrorise ou contrait un personnage par un discours violent.
OCCURRENCE: 105046 accreditee
CONTEXTE: La reine, mère de Zélide, s'oppose au projet de mariage entre Zélide et Gomelle.
COTEXTE ET CITATION: Ces dernieres paroles de la Princesse irriterent si fort la Reine, qu'elle s'emporta contre elle d'une maniere fort contraire et à sa moderation naturelle et à la façon dont elle avoit vécu jusques alors avec Zelide. Elle lui fit des reproches, lui dit des injures.
NOTES: [(Page & Tome) 134] Slatkine tome 1, p. 441
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Alcidamie. Compagnie des Libraires: Paris, 1720-1.
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 105048 accreditee
CONTEXTE: Diane de Poitiers et Octave Farnèse arrangent un rendez-vous à un moment où le roi doit aller à Paris. Malheureusement, le roi revient plus tôt que prévu, va retrouver Diane dans le cabinet de verdure. Dans l'obscurité elle croit que le roi est Octave et commence à lui faire toutes sortes de caresses, et de lui dire toutes sortes de choses, qui font comprendre au roi qu'il est trahi.
COTEXTE ET CITATION: Elle mit le Roy dans une colere si violente, qu'il n'y a point de parole outrageante qui n'échapât à son premier mouvement.
NOTES: [(Page & Tome) 174, III] Cie des Libraires p. 98
(Saisi également sous QUIPROQUO_REVELER_INFIDELITE)
SOURCE: Choisy (Abbé François de), Histoire de la marquise-marquis de Banneville. [édition inconnu]..
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 105050 accreditee
CONTEXTE: Julie a fait faire prisonnier Herennius.
COTEXTE ET CITATION: On lui donnoit des noms en le conduisant, qu'il sçavoit qu'il ne meritoit pas ; mais quand il eut jetté les yeux sur l'Esclave qui l'avoit nommé, il le reconnut pour être à Julie, et discerna son veritable crime de celuy qu'on lui supposoit.
NOTES: [(Page & Tome) 510, II] Cie des Libraires p. 427
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Exilez de la cour d'Auguste. .
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 105042 accreditee
CONTEXTE: Perselide/Ardélie raconte la suite de son histoire à Théocrite.
COTEXTE ET CITATION: [Hermocrate] m'aborda avec une brutalité qui augmenta ma haine de la moitié, et prenant la parole avec une audace extrême : Je suis bien fâché, Ardelie...d'avoir été contraint de vous arracher d'un lieu que vous aviez choisi préférablement à la maison de Raxoras... j'aurois mieux aimé vous devoir à vôtre raison et à vôtre obéissance, qu'à la violencevous m'avez forcé.
NOTES: [(Page & Tome) 369]
Cie des Libraires p. 423-4
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Carmante. .
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 105040 accreditee
CONTEXTE: Perselide/Ardélie raconte la suite de son histoire à Théocrite ; Ardélie refuse de répondre à Hermocrate.
COTEXTE ET CITATION: Il parut outré de colere à ces marques de mépris, et perdant tout consideration, il me fit tous les reproches que l'impetuosité de son ressentiment pût lui inspirer.
NOTES: [(Page & Tome) 369, I] Cie des Libraires p. 425. Sa tirade s'achève en menaces.
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Carmante. .
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: TT105044 PROVISOIRE
CONTEXTE: [ ici la violence est écartée du récit] 'Caton frémit à ce nom de sa Soeur; et disant une injure au Préteur, que l'Histoire marque en termes exprés, il sortit du Senat si transporté de colere, qu'il en avoit le visage tout changé
NOTES: [(Page) 81] Slatkine tome II, p. 26
["parole écartée du discours" = il n'y a donc pas de discours violent (voir la phrase), un autre topos? EG]
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Amours des grands hommes (Les). Compagnie des Libraires: Paris, 1720-1.
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.