Satorbase

TENTER_MEURTRE_ECHEC
PHRASE:Un ou des personnages tentent d'assassiner un tiers, mais n'y réussissent pas.
OCCURRENCE: 104434 accreditee
CONTEXTE: Dom Pèdre vient au secours d'Alphonse et lui sauve la vie.
COTEXTE ET CITATION: [Dom Pèdre] "Ce n'étoit pas contre Alphonse qu'on les avoit destinez [les assassins], c'étoit contre moi. Ce lâche Rival [le Marquis] avoit découvert qu'Isabelle recevoit de mes nouvelles, il en étoit transporté de jalousie ; et au lieu de se satisfaire par une voye digne de nous, il m'avoit fait dresser cette embuscade. Le défaut du jour et l'équipage d'Alphonse, comme qui qu'étoit sorti seul de la ville, le firent prendre pour ce qu'il n'étoit pas.
NOTES: [(Page) 530-1]
Slatkine 2,261
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Nouvelles afriquaines (Les). Compagnie des Libraires: Paris, 1720-21.12 tomes?
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 104436 provisoire
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: Ligneroles fut attaqué par quatre hommes inconnus, qui crierent à Bussy, qu'ils n'en vouloient qu'à la vie de Ligneroles, mais il leur fit connoître pour toute réponse, qu'il étoit difficile de donner la mort à un homme qu'il défendoit. Ligneroles opposoit son courage au nombre de ses ennemis, et conjuroit Bussy de le laisser perir seul sans se mettre en danger de perdre la vie, ou par ces assassins, ou par la colere du Roi, qui ne manqueroit point d'être averti du secours qu'il venoit de lui donner. Bussy souffroit avec impatience ce que lui disoit Ligneroles, et paroit la pluspart des coups qui lui étoient portez. Le Duc de Guise passa dans ce moment, et se mit de la partie, les quatre hommes cederent à la valeur et à la fermeté du Duc, de Bussy et de Ligneroles.
NOTES: [(Page & Tome) 43-44, 2] Cie des Libraires: p.149-150
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Amours des grands hommes (Les). 16.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 104446 provisoire
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: Les uns disoient que Monsieur avoit voulu vanger l'attentat fait sur la personne de Bussi d'Amboise son Favori, qui avoit pensé être assassiné par l'ordre de Dugua, et pour lequel Monsieur n'avoitobtenir aucune justice de Roi son frere.
NOTES: [(Page & Tome) 19, 1] Cie des Libraires p. 50
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Désordres de l'Amour (Les). .
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 104432 accreditee
CONTEXTE: Arcaste et Nicostrate ont préparé une branche empoisonnée pour tuer Palans.
COTEXTE ET CITATION: Mais un jour que le Prince d'Argos étoit avec lui, l'humeur curieuse de Tessandre lui faisant jetter les yeux sur tout ce qui étoit dans ce cabinet, il apperçut cette branche, dont les feüilles étoient extraordinaires, et inconnues pour lui. Il la prit, et il alloit la porter à son nez, lorsque moi qui observois sans cesse le Prince quand il étoit dans ce lieu-là, afin de sçavoir quand je devois être Reine ; lorsque... étant par hazard à la porte de ce cabinet, comme le Prince d'Argos tenoit la branche, je fis un grand cri, et je l'avertis de ne pas la fleurer. Ce ne fut point le péril où je vis qu'il étoit, qui me fit faire cette exclamation. Je l'aurois laissé mourir sans scrupule, si je n'avois regardé sa mort, comme un obstacle à celle de Palans.
NOTES: [(Page & Tome) 392-3, 1] Cie des Libraires p. 517-18
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Carmante. .
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 104430 accreditee
CONTEXTE: Il s'agit de l'assassin engagé par Lindarache pour tuer Rustan.
COTEXTE ET CITATION: L'ennemi particulier de Rustan crut qu'il lui seroit facile de s'en défaire dans ce moment, sans qu'on pût discerner la main qui le frapperoit : il l'observa donc avec soin, et comme il tournoit la tête de son cheval, pour courir dans un endroit de la bataille où il croïoit sa presence necessaire ; il choisit le deffaut de ses armes, et lui enfonça son cimeterre jusqu'à la garde dans le corps. Rustan tomba de ce coup, et ceux qui le virent tomber le crurent mort.
NOTES: [(Page & Tome) 433, 1] Cie des Libraires p. 103
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Alcidamie. 16.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: TT104438 PROVISOIRE
CONTEXTE: 'L'Evêque de Ferme Vice-Legat d'Avignon, et Serbelloni Gouverneur du Comtat pour sa Sainteté, mal contens peut être du peu de soûmission que l'Amiral témoignoit pour leurs dignitez, résolurent de le faire assassiner.[commentaire du narrateur sur la contradiction entre la religion et l'assassinat]...On disposa donc des gens pour cette execution; mais comme l'Amiral étoit prévoïant, et qu'il se tenoit en garde sur le zéle indiscret des Italiens, il fut averti de leur dessein, un moment aprés qu'il fut formé. Il partit d'Avignon en diligence».
NOTES: [(Page & Tome) 180, 3] Cie des Libraires p. 123-24
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Journal amoureux (Le). [édition inconnu]..
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 104440 accreditee
CONTEXTE: C'est Ovide qu'on avait voulu assassiner.
COTEXTE ET CITATION: Un des domestiques d'Hortensius vint lui dire tout effraïé, que Lentulus venoit d'être assassiné dans une des routes de labirinthe.
NOTES: [(Page & Tome) 444, 2] Cie des Libraires p. 162.
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Exilez de la cour d'Auguste. .
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 104442 accreditee
CONTEXTE: Le jeune Gète explique qu'il a voulu tuer Lentulus parce que celui-ci a pris son frère prisonnier, et va l'envoyer à Rome pour être gladiateur.
COTEXTE ET CITATION: Ah, poursuivit le jeune homme, dont la rage s'augmentoit par cette réflexion, est-il possible qu'après cet acte d'inhumanité je te voïe, je te parle, et que je ne venge pas sur ta personne odieuse l'injure que tu fais au sang d'Herennius ? En prononçant ces mots le téméraire Gete voulut se jetter sur moi.
NOTES: [(Page & Tome) 415, 2] Cie des Libraires p. 49
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Exilez de la cour d'Auguste. .
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 104448 accreditee
CONTEXTE: Birague, a fait prédire à Sylvie qu'elle épousera un homme qui se sauvera chez elle de plusieurs assassins.
COTEXTE ET CITATION: Je ne fus pas peu étonnée, quand je vis que ce fut à Birague à qui cette aventure arriva peu de jours aprés. Il s'étoit chargé d'accomplir les Propheties....Il me souvient que lors qu'on commença à tirer les épées sur ce malicieux Marquis; j'étois à ma fenêtre... O Ciel! dis-je, en faisant un grand cry à la veue de ces épées, ...Voilà l'effet de ce que m'a predit la Devineresse, et pour comble de malheur, c'est Birague que je n'aime point, qu'on vient d'attaquer...Miserables! criay-je tout d'un temps à mes Laquais qui étoient dans la rue, qu'on se garde bien de laisser entrer personne chez moy, et qu'on les laisse plûtôt s'entre-tuer tous.... [sa suivante lui rappelle que Birague n'est pas veuf comme dans la prédiction] ce qui me remit un peu, et me fit enfin consentir qu'on le laissât sauver.
NOTES: [(Page) 168-72]
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Mémoires de la Vie de Henriette Sylvie de Molière. Paris: 1671-72.
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.
OCCURRENCE: 104444 accreditee
CONTEXTE: Lentulus parle de la réaction des Gètes à sa vengeance.
COTEXTE ET CITATION: Les sentinelles qui étoient posées au tour de ma Tente surprirent un jeune homme qui s'éforçoit d'y faire une ouverture et qu'on trouva chargé d'un poignard.
NOTES: [(Page & Tome) 415, 2] Cie des Libraires p. 47
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Exilez de la cour d'Auguste. .
CHERCHEUR/E: Kuizenga D.