Satorbase

FEMME_AIDER_FEMME
PHRASE:Une femme aide une autre femme.
OCCURRENCE: 104368 accreditee
CONTEXTE: Clarice est "obligée de fuire". Elle est accueillie dans la maison de Fetimé.
COTEXTE ET CITATION: "Clarice la remercia, et lui dit que dans l'étatelle était, le secours qu'elle lui donnait était le plus grand service qu'on pût lui endre."
NOTES: [(Page& Partie) 93, II] Ici le secours est un asile, où Clarice peut se cacher en se déguisant en paysanne.
SOURCE: Marivaux (Pierre Carlet de), Effets surprenants de la Sympathie (Les). Paris: Gallimard, La Pléiade, 1972.Dans Oeuvres de jeunesse, éd. F. Deloffre et C. Rigault.
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 202671 accreditee
CONTEXTE: Sylvie et la religieuse se sont évadées du couvent et ont besoin de protection.
COTEXTE ET CITATION: La Presidente de....je me sçai plus son nom, bonne et vieille veuve, qui estoit cousine de la Religieuse, et qui n'avoit jamais approuvé qu'on lui eût fait faire profession de force....<citation>prenant aussi-tost le parti de sa parente, commença à l'appuïer dans le Parlementcitation>...Elle en vint à bout avec le temps.
NOTES: P. 50
SOURCE: Villedieu (Mme de), Desjardins, Mémoires de la Vie de Henriette Sylvie de Molière. .
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 200172 accreditee
CONTEXTE: Une Africaine trompe son mari avec un esclave français. Lorsque le mari soupconneux surveille sa femme, la servante prévient sa maîtresse.
COTEXTE ET CITATION: Une fille extrêmement belle appelée Fatma, qui était mariée [...] était d'une complexion très amoureuse [...]. Tonsy [le mari jaloux] se cacha dans un cabinet qui n'était séparé de la chambre de sa femme que par une cloison d'ais au travers des entre-deux desquels on pouvait voir ce qu'on faisait : <citation> mais la Noire, qui était complice du crime de sa maîtresse, ayant entendu quelque bruit dans ce lieu et se doutant de ce que c'était, en avertit promptement Fatma.citation>
NOTES: Nouvelles du XVIIème siècle, "Du commerce galant d'un esclave français et d'une dame de Salé", pp. 865-869. Voir aussi MARI SOUPCONNEUX SURVEILLER FEMME et FEMME RUSER.
SOURCE: Moüette, Relation de la captivité du sieur Moüette dans les royaumes de Fez et de Maroc (1683). Bibliothèque de la Pléiade: Paris, 1997.in : Nouvelles du XVIIème siècle.
CHERCHEUR/E: Dutton, D.
OCCURRENCE: 306158 proposee
CONTEXTE: Marianne de La Prise prend la defense de sa jeune couturiere, enceinte, et enjoint le jeune homme qui est le pere, de pourvoir aux besoins financiers de la jeune femme
COTEXTE ET CITATION: quand nous avons été seules, elle m'a raconté, Monsieur, comment elle vous avait rencontré, comment vous l'aviez secourue; par quelle fatalité la connaissance avait continué; et enfin, elle m'a dit, en versant un torrent de larmes, qu'elle était grosse, qu'elle ne savait que devenir, où aller, comment pourvoir à sa subsistance et à celle de son enfant.
NOTES: il s'agit des Lettres neuchateloises (1784) [no lettre a preciser]
SOURCE: Charrière, Isabelle de, Oeuvres complètes. Amsterdam/Genève: G.A. Van Oorschot/Slatkine, 1979-1980.Éds. Simone et Pierre H. Dubois
CHERCHEUR/E: van Dijk, Suzan