Satorbase

INQUIETUDE_CAUSER_PAR_LETTRE
PHRASE:Une lettre cause de l'inquiétude.
OCCURRENCE: 305996 chantier
CONTEXTE: Amarante et Daphnis échangent des lettres qui expriment d'une part la déception amoureuse de Daphnis, de l'autre l'inquiétude d'Amarante pour la santé de son ami. Daphnis à Amarante: il lui exprime sa tristesse de la savoir auprès d'un rival qu'il déteste. Le courage de vivre lui manque. Amarante à Daphnis: elle le supplie de prendre soin de sa santé, qu'elle estime nécessaire à sa consolation, sinon à son bonheur amoureux.
NOTES: Page 53.
SOURCE: Anonyme, Amarante, ou le triomphe de l'amitié, par Madame***. Claude Jombert: Paris, 1715.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Assaf F.
OCCURRENCE: 104252 accreditee
CONTEXTE: Quelques jours après son arrivée dans sa patrie, l'Amant demande à Julie de le rappeler auprès d'elle et témoigne de son inquiétude sur le sort d'une première lettre qu'il lui a écrite.
COTEXTE ET CITATION: Je commence à être fort inquiet du sort de ma première lettre ; elle fut écrite et mise à la poste en arrivant ; l'adresse est fidèlement copiée sur celle que vous m'envoyâtes ; je vous ai envoyé la mienne avec le même soin, et si vous aviez fait exactement la réponse, elle aurait dû me parvenir. Cette réponse pourtant ne vient point, et il n'y a nulle cause possible et funeste de son retard que mon esprit troublé ne se figure.
NOTES: Tome I, page 115
SOURCE: Rousseau (Jean-Jacques), La Nouvelle Héloïse. Paris: Gallimard, 1993.Édition d\'Henri Coulet
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 104234 chantier
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: J'aperçus, dans celui de Manon, une lettre cachetée qui était sur sa table. L'adresse était à moi et l'écriture de sa main. Je l'ouvris avec un frisson mortel."
NOTES: [( Page & Partie) 66-67, I] Livre de poche 1972
SOURCE: Prévost (abbé), Histoire du Chevalier des Grieux et de Manon Lescaut. Garnier/Deloffre-Picard: Paris, 1990.
CHERCHEUR/E: Landry L., Planes S.
OCCURRENCE: 104256 accreditee
CONTEXTE: En plus de ses soupçons envers Milord Edouard, l'Amant fait part de ses inquiétudes causées par quelques mots d'une lettre de Julie.
COTEXTE ET CITATION: Mais tout redoublait mes ridicules soupçons, et le zèle de l'humanité ne lui inspirait rien d'honnête en ma faveur, dont mon aveugle jalousie ne tirât quelque indice de trahison. À Besançon je sus qu'il avait écrit à Julie, sans me communiquer sa lettre, sans m'en parler. Je me tins suffisamment convaincu, et je n'attendis que la réponse, dont j'espérais bien le trouver mécontent, pour avoir avec lui l'éclaircissement que je méditais.
NOTES: Tome I, page 274
SOURCE: Rousseau (Jean-Jacques), La Nouvelle Héloïse. Paris: Gallimard, 1993.Édition d\'Henri Coulet
CHERCHEUR/E:
OCCURRENCE: 104254 accreditee
CONTEXTE: Julie tranquillise son Amant sur ses inquiétudes par rapport au retard des réponses à ses lettres.
COTEXTE ET CITATION: Je reçois vos deux lettres, et je vois par l'inquiétude que vous marquez dans la seconde sur le sort de l'autre que quand l'imagination prend les devants, la raison ne se hâte pas comme elle, et souvent la laisse aller seule ... Vos deux lettres me sont parvenues à la fois, parce que le courrier, qui ne passe qu'une fois la semaine, n'est parti qu'avec la seconde.
NOTES: Tome I, page 116
SOURCE: Rousseau (Jean-Jacques), La Nouvelle Héloïse. Paris: Gallimard, 1993.Édition d\'Henri Coulet
CHERCHEUR/E: