Satorbase

TUER_PAR_IGNORANCE_DE_VERITE
PHRASE:Une personne comment un meurtre en ignorant la vérité. Après la reconnaissance, il le regrette.
OCCURRENCE: 103668 chantier
CONTEXTE: Le gentillhomme a promis le secret à la dame du Voyier, mais il le trahit pour obéir à son maître. Le duc, à son tour, révèle à sa femme, le secret qui n'est pas le sien. S'ensuivent trois morts, qui est coupable: le gentilhomme, loyal à son supérieur, ou le duc, dupe de son amour?
NOTES: [(Page & nouv.) 405-417, 70] L'histoire inspire de la compassion, apparemment pour les amants infortunés.
SOURCE: Navarre (Marguerite de), Heptaméron. Flammarion: Paris, 1982.
CHERCHEUR/E: Rietrak W.
OCCURRENCE: 103666 chantier
CONTEXTE: Le héros provoque la mort de son beau-frère en le croyant coupable du crime commis à la maison (femme et enfants morts). La vérité sur le Cordelier se découvre après le duel. Regret.
NOTES: [(Page & nouv.) 191-2, 23] C'est la deuxième faute tragique dans le même récit. Mais les devisants n'ont pas l'air sensibles à cette densité tragique: ils entament un débat sur les moines.
SOURCE: Navarre (Marguerite de), Heptaméron. Flammarion: Paris, 1982.
CHERCHEUR/E: Rietrak W.
OCCURRENCE: 103672 chantier
CONTEXTE: La faute tragique est tout à fait particulière dans cette "merveilleux exemple de la fragilité humaine". La mère sait qu'elle couche avec son fils, mais, vu les conséquences, elle se comporte comme si elle ignorait le sens de son entreprise. Le remords va la poursuivre tout au long de sa vie, et contre le bonheur de ses enfants.
NOTES: [(Page & nouv.) 230-3, 130] Cette histoire inspire aux devisants la crainte de Dieu.
SOURCE: Navarre (Marguerite de), Heptaméron. Flammarion: Paris, 1982.
CHERCHEUR/E: Rietrak W.
OCCURRENCE: 103670 chantier
CONTEXTE: Une femme bien née aime honnêtement un homme, qu'elle épouse. Mais elle a un frère jaloux et soucieux de son honneur. Un jour, ignorant les liens de mariage et pris de fureur, il fait tuer le gentilhomme, maris de sa soeur. Quand il se calme et apprend la vérité, il regrette sa décision.
NOTES: [(Page & nouv.) 274-77, 40] Au lieu de faire naître la pitié et la frayeur, cette histoire déclenche un débat.
SOURCE: Navarre (Marguerite de), Heptaméron. Flammarion: Paris, 1982.
CHERCHEUR/E: Rietrak W.