Satorbase

RIRE_DE_VIOLENCES
PHRASE:Des actes de violence font rire les personnes spectateurs.
OCCURRENCE: 103120 accreditee
CONTEXTE: Après avoir été enfermé dans un coffre par une servante, Ragotin s'en prend à elle qui lui donne un grand coup sur la tête. Puis on retient Ragotin par les chausses dont le ceinture se rompt.
COTEXTE ET CITATION: La ceinture de ses chausses s'en rompit et le silence aussi de l'assistance, qui se mit à rire : Le Curé en oublia sa gravité, et le frere de l'hoste d'en faire le triste. Le seul Ragotin n'avait pas envie de rire.
NOTES: [(Partie & Page) 2, 703] chapitre 7.
SOURCE: Scarron, Roman comique (Le). Toussainct Quinet: Paris, 1651.
CHERCHEUR/E: Riou D.
OCCURRENCE: 103118 accreditee
CONTEXTE: Après avoir été jeté sur un lit et fessé par l'Olive, Ragotin, en fuyant, se coince le pied dans un pot de chambre.
COTEXTE ET CITATION: Lors tout le monde vit où estoit l'encloüeure [c'est-à-dire la point dans le sabot d'un cheval] et personne ne peust se put empescher de rire; voyant le pied de metail qui s'estoit fait le petit homme.
NOTES: [(Partie & Page) II, 703] Chapitre 7
SOURCE: Scarron, Roman comique (Le). Toussainct Quinet: Paris, 1651.
CHERCHEUR/E: Riou D.
OCCURRENCE: 103050 chantier
CONTEXTE: Ragotin s'est fait enfoncer son chapeau sur sa tête. Son visage en est recouvert. On doit découper le feutre avec deux ciseaux qui lui blessent le nez. L'assemblée rit du visage terrifié de la victime.
NOTES: [(Partie & Page) 1, 569] Ch. 10.
SOURCE: Scarron, Roman comique (Le). Toussainct Quinet: Paris, 1651.
CHERCHEUR/E: Riou D.
OCCURRENCE: 103418 chantier
CONTEXTE: La violence exercée à l'encontre de la vieille (Tanzaï lui enfonce un manche d'écumoire dans la bouche en lui cassant les dents) fait rire une partie des spectateurs.
NOTES: [(Page & Chapitre) 129, 7]
SOURCE: Crébillon (Claude P.-J.), Ecumoire (L') ou Tanzaï et Néadarné, Histoire japonaise. Lou-chou-chu-la: Pékin (Paris), 1734.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Defrance A.
OCCURRENCE: 103122 accreditee
CONTEXTE: À deux reprises un bélier change Ragotin et le blesse d'abord au visage et aux yeux puis aux genoux. Cette scène clôt la deuxième partie du Roman comique inachevé.
COTEXTE ET CITATION: L'action du Belier surprit tellement aux qui la virent qu'ils en demeurent comme en extase, sans toutefois oublier d'en rire. À la seconde attaque du bélier, Ragotin enragea beaucoup et encore plus d'ouïr toute l'assistance qu'il querella en général, et sortit de chambre en furie.
NOTES: [(Partie & Page) 2, 795-6] Chapitre 20
SOURCE: Scarron, Roman comique (Le). Toussainct Quinet: Paris, 1651.
CHERCHEUR/E: Riou D.