Satorbase

ROMPRE_PROMESSE_DE_MARIAGE
PHRASE:Une personne rompt une promesse de mariage.
OCCURRENCE: 102990 chantier
CONTEXTE: Victoria, dame de Tolède, apprend par une lettre que Don Lopes de Gongora qui lui a promis le mariage est engagé auprès d'une autre femme.
NOTES: [(Partie & Page) 1, 649] Chapitre 22
SOURCE: Scarron, Roman comique (Le). Toussainct Quinet: Paris, 1651.
CHERCHEUR/E: Riou D.
OCCURRENCE: 305666 accreditee
CONTEXTE: Dans la première histoire, sur un quiproquo Des Ronais pense que Mlle Dupuis avec qui il doit se marier, le trompe, aussi rompt-il le mariage. La rupture se fait sans explication ni entrevue. Le mariage aura lieu beaucoup plus tard une fois le quiproquo éclairci.
COTEXTE ET CITATION: « Elle vint pour me voir dès le lendemain que je fus revenu. Je fis dire que je n’y étais pas, et défendis qu’on la laissât jamais entrer, si elle revenait. Cet ordre a été exécuté. Elle m’a écrit, je lui ai renvoyé ses lettres cachetées […] comme la trahison est trop noire et trop visible, je n’ai point voulu entendre parler d’elle. Elle ne m’a rien renvoyé, je ne lui redemande rien, si ce n’est qu’elle me laisse en repos ».
NOTES: Page 127.
SOURCE: Challe Robert, Illustres Françaises (Les). Paris: Le Livre de Poche, 1996.Éd. Fr. Deloffre et J. Cormier
CHERCHEUR/E: CUSSAC, Hélène
OCCURRENCE: 305713 accreditee
CONTEXTE: Perceval voit arriver une dame éplorée sur une mule, se plaignant d’avoir été trahie par celui qui prétendait l’aimer. Elle explique qu’elle n’a pas pu trouver celui qu’elle cherche, un chevalier qui l’a requise d’amour si bien qu’elle lui a cédé. Il lui avait promit de l’épouser le lendemain et elle se livra à lui dans la nuit. Ce fut une erreur. En effet, il ne s’acquitta pas de sa promesse.
COTEXTE ET CITATION: Li fols, plains de desloiauté,
Me fïancha lués de sa main
Qu’il m’espouseroit l’endemain.
Sor sa fïance l’en creï
Et il a moi tant acreï
Qu’il prist cele nuit tant del mien
Qu’il ne me puet rendre por rien.
Son bon fis, si fis que fole,
C’onques fïance ne parole
N’en regarda, se Dieus me salt.
NOTES: P. 56, v. 1782-1791.
SOURCE: Gerbert de Montreuil, La continuation de Perceval. Paris: Champion, 1922.Édition de Mary Williams
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305905 accreditee
CONTEXTE: S'interrogeant sur les raisons de son silence lors de la scène du Graal, Perceval se sent coupable ne n'avoir pas respecté sa promesse d'épouser Blanchefleur.
COTEXTE ET CITATION: Une guerre li mis affin,
Et ele m’ama de cuer fin
Et me dist que je la preïsse
Et de li ma feme feïsse.
[…]Et je li oi en covent mis
Que je seroie ses amis
E a feme l’espouseroie.
Et je li oi en covent mis
Que je seroie ses amis
E a feme l’espouseroie.
Ne vers autre ne mesferoie.
Or m’en membre, c’est li pechiez
Dont je quit plus estre entechiez.
NOTES: Tome I, page 158, v. 5139-5148.
SOURCE: Gerbert de Montreuil, La continuation de Perceval. Paris: Champion, 1922.Édition de Mary Williams
CHERCHEUR/E: Jeay M.