Satorbase

AMOUR_CAUSER_INSOMNIE
PHRASE:Le désir amoureux fait perdre le sommeil à un personnage.
OCCURRENCE: 305971 accreditee
CONTEXTE: L'amour que Didon ressent pour Énéas l'empêche de dormir.
COTEXTE ET CITATION: Ne fust pour rien qu’elle dormist ;
torne et retorne souvent,
elle se pame et estent,
souffle, souspire et baille,
moulr se demente et travaille,
tramble, fremist et si tressaut ;
li cuers li mant et si li faut.

Rien n’aurait pu la faire dormir ; elle se tourne et se retourne souvent, elle se pâme et s’étire, souffle, soupire et bâille, elle se tourmente, se met au supplice, tremble, frémit et tressaille ; le cœur lui manque et elle défaille.
NOTES: P. 122, v. 1311-17. La description de l'insomnie se poursuit jusqu'au vers 1346. "C'est à partir du 'Roman d'Énéas' que s'introduit dans le roman français la conception de l'amour-maladie qui se manifeste d'abord par l'insomnie amoureuse" (note de l'éditeur, p. 622).
SOURCE: Anonyme, Roman d Énéas. Paris: Lettres Gothiques, 1997.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 200189 accreditee
CONTEXTE: Blonde a avoué son amour à Jehan et s’est engagée à ne pas avoir d’autre ami que
lui. Cet amour partagé leur apporte la paix à tous deux et permet à Jehan de retrouver le sommeil.
COTEXTE ET CITATION: Toute nue se rest couchie
Et de joie plaine endormie ;
Et Jehans, qui fu confortés,
Se rest de joie deportés.
Uit jours ot que dormi n’avoit
Dont il diseteavoit ;
Mais or s’ert il pris au repos,
Car li confors qui ert repos
En lui sa garison li haste.

Après avoir ôté son vêtement [elle] s’endormit pleine de joie, tandis que Jehan, consolé, se réjouit de son côté. Voilà huit jours qu’il n’avait pas dormi et il manquait de sommeil. Il prend maintenant du repos et le réconfort, qui est une forme de repos, accélère sa guérison. (48)
NOTES: P. 64, vv. 1403-1411
Voir p. 92.
SOURCE: Philippe de Rémi, Jehan et Blonde. Champion: Paris, 1984.Edition Sylvie Lécuyer
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 200056 accreditee
CONTEXTE: Après le coup de foudre mutuel qui les a frappés, le jongleur Paridès et l'impératrice passent une nuit sans sommeil occupée à se ronger de désir.
COTEXTE ET CITATION: Molt tost en vienent as osteus,
mais ains n'i orent cele nuit
bien ne repos ne nul deduit.
NOTES: P. 118, vv. 3816-18
Avec le manque d'appétit, l'insomnie est le symptôme récurrent de la maladie d'amour.
SOURCE: Gautier d"Arras, Eracle. Paris: H. Champion, 1976.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 200080 accreditee
CONTEXTE: Ille dont la femme Galeron vient d'entrer au couvent, se dirige vers Rome pour porter secours à Ganor qui, elle, vient de partir en Bretagne lui demander son aide. A ces nouvelles, Ille se sent envahi d'amour pour elle.
COTEXTE ET CITATION: Ille est las et si se chouce.
Amors le point, amors le touce.
Ceste amors l'autre li aliege ;
mes mix i a l'autre son siege,
que ceste amors encore n'ait,
qui confort et soulas li fait
et l'autre aliege, qui li grieve,
qui adés chose o lui et lieve.
Ille lui-même fatigué se coucha. Mais voici qu'Amour l'aiguillonne, le harcèle. Ce nouvel amour le soulage de l'autre, qui cependant est mieux que lui établi dans la place. Ce nouvel amour lui est un doux réconfort, il rend l'autre moins pressant, qui cependant l'accable encore, ne le quitte ni jour ni nuit. (107)
NOTES: P. 194, v. 5610-5617 ; trad. p. 107.
SOURCE: Gautier d"Arras, Ille et Galeron. Paris: H.Champion, 1988.Edition Yves Lefèvre. Traduction Delclos et Quereuil, Paris, Champion, 1993
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 200071 accreditee
CONTEXTE: Angoissé par l'accueil de la Pucelle aux Blanches Mains, qui lui en veut de l'avoir fuie pour accomplir sa mission, Guinglain passe une nuit d'insomnie. Il aura une autre nuit d'insomnie lorsque dormant dans la chambre voisine de son amie, le désir l'empêche de dormir (138).
COTEXTE ET CITATION: Et nuit et jor por li se plaint.
Amors nel laisse reposer,
Son cuer atorne a penser,
Le mangier laisse et le dormir ;
Amors le mainne a son plaisir.
Molt par fu Guinglains angoissiés,
Ens en son lit estoit couciés.
Nulle hore ne pot hors issir ;
Bien cuide qu'il doie morir.
Tranble, fremist, genmist, souspire,
Molt par soufre cruel martire,
Torne et retorne et puis s'estent,
Et adens se remet souvent.
Nuit et jour, il se plaignait des tourments de l'Amour, qui ne le laissait pas reposer et qui l'obsédait. Il avait cessé de s'alimenter et de dormir, l'Amour le menait à son gré. Guinglain est accablé par la souffrance, il est couché dans son lit, incapable d'en sortir, bien près de mourir : il tremble, frémit, gémir, soupire, souffre le martyre, se tourne et se retourne, s'étire, se remet à plat ventre. (75)
NOTES: P. 128, vv. 4184-4196
SOURCE: Renaud de Beaujeu, Le Bel Inconnu. Champion: Paris, 1983.Edition G. Perrie Williams ; traduction par Michelle Perret et Isabelle Weill, Paris, Champion, 1991.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 102878 accreditee
CONTEXTE: Téréus ne peut prendre de repos et ne ferme pas l'oeil. Jusqu'au point du jour il ne cesse de se retourner sur sa couche pendant que les autres dorment.
COTEXTE ET CITATION: Ce ne fu joie ne delis
Au traïtour, au fel tirant
Qui de dormir n'avoit talant :
Mieux vausist toute nuit veillier.
S'il li leüst a conseillier
A cele qui son cuer avoit.
Voilà qui ne réjouissait guère ce traître, ce perfide plein de cruauté, qui n'avait nulle envie de dormir : il aurait préféré veiller toute la nuit pourvu qu'il eût le loisir de s'entretenir discrètement avec celle qui possédait son coeur.
NOTES: [(Page & Vers) 630-635. Topos fréquent dans les récits médiévaux. L'amour ôte le sommeil, coupe l'appétit: thème de la maladie d'amour. L'insomnie est propice au monologue intérieur.
SOURCE: Chrétien de Troyes, Philoména. Paris: Gallimard, 2000.Édition et traduction par Emmanuèle Baumgartner
CHERCHEUR/E: Jeay M.