Satorbase

VENGER_(SE)_PAR_MUTILATION
PHRASE:Une personne en mutile une autre pour se venger.
OCCURRENCE: 102768 accreditee
CONTEXTE: A l'enfant copee a la teste,
Si l'a Philomena bailliee.
COTEXTE ET CITATION: Philoména et sa soeur Procné se vengent sur le fils de celle-ci et de Téréus du viol qu'il a commis sur Philomena.
NOTES: Page 88, v. 1332-1333. Ovide : l'enfant est attiré dans la forêt, comprend son destin, est tué d'un coup d'épée par Procné, dans l'objectif de se venger de Tereus, tandis que Philomèle lui coupe la tête.
SOURCE: Chrétien de Troyes, Philoména. Paris: Gallimard, 2000.Édition et traduction par Emmanuèle Baumgartner
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 102772 chantier
CONTEXTE: Les douze chevaliers démembrent Ignauré pour accomplir leur vengeance.
NOTES: [(Page & Vers) 60, 541-50]
SOURCE: Renault de Beaujeu?, Lai d'Ignauré ou du prisonnier (Le). Rita Lejeune: Bruxelles, 1936.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 102770 accreditee
CONTEXTE: Raimon de Castel Roussillon est jaloux du troubadour Guillem de Cabestang parce qu'il chantait son amour pour sa femme.
COTEXTE ET CITATION: Un jour, Raimon de Castel Roussillon trouva Guillem de Cabestang sans compagnons : il le tua. Et il lui fit arracher le coeur du corps et lui fit trancher la tête. Le coeur fut apporté à sa maison ainsi que la tête. Et Raimon fit rôtir et poivrer le coeur ; et il le donna à sa femme à manger.
NOTES: [(Page) 104-7] Il s'agit de la version des manuscrits Fb I K.
Dans l'autre famille (A B N2), il faut aussi trancher la tête.
SOURCE: Anonyme, Les Vies des troubadours. Paris: Union générale d'éditions, 1985.Textes réunis et traduits par Margarita Egan
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 103116 chantier
CONTEXTE: Fleurie a su que Clorizande a fait tuer Lucidamor, son fiancé. Elle attire pour se venger Clorizande dans un piège, l'immobilise et le torture avant de le tuer. Elle le mutile au visage (yeux, nez, oreilles, dents, ongles, doigts). Elle lui jette des charbons ardents dans le sein. Elle lui arrache le coeur qu'elle jette dans le feu.
NOTES: [(Page & Histoire) 335-6, xiv] Topos tiré de BANDELLO (Nouvelle 1, 42), traduit par BOAISTUAU (Histoires tragiques, Ve histoire), où la vengeance de la femme (identique dans ses modalités) s'exerçait sur son ancien fiancé qui l'avait trahie.
SOURCE: Rosset (François de), Histoires mémorables et tragiques de ce temps...(Les). 1614 (aucun ex. connu): .(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Poli S.
OCCURRENCE: 305729 accreditee
CONTEXTE: Flodoard se venge de la trahison de Cédrine qui a rompu leur engagement pour se fiancer à Artaban.
COTEXTE ET CITATION: Comme Cédrine reconduisait Flodoard, il prend son temps à propos, et en un instant il lui passa un rasoir qu'il avait expressément dans la main tout au travers du visage, et met une barre rouge et sanglante au travers des lys qui le blanchissaient et qui furent soudain changés en roses vermeilles.
NOTES: Page 124.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Trente nouvelles. Paris: Vrin, 1977.Il s\'agit d\'une sélection tirée de plusieurs recueils et présentée par René Favret.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305960 accreditee
CONTEXTE: Girart qui s'est révolté contre le roi Charles, envoie un moine en ambassade auprès de lui pour négocier. Face à la colère de Charles, il a peur qu’il ne le mutile et lui coupe les génitoires. Le roi se calme car il comprend qu’il n’aurait aucun intérêt à le mutiler.
COTEXTE ET CITATION: Li monges ot de Carle qui o lui tence,
E entent la razon con la comence.
E tem noil face torre la genitence,
Cal ore qu’en fust fait la penitence.
[…] « Se ne m’ere per Deu e per perir,
Talent ai de ca coille c’on la vos tir ».

Le moine, qui comprend que Charles passe sa colère sur lui, entend bien ce dont il s’agit. Il a peur que le roi ne lui fasse couper les génitoires quitte à en faire pénitence ensuite. […] « N’était la crainte de Dieu et de l’enfer, je te ferais arracher les couilles ».
NOTES: Page 506-07, v. 6701-04 ; 6731-32.
SOURCE: Anonyme, Girart de Roussillon. Paris: Livre de poche, Lettres gothiques, 1993.Édition de W.M. Hackett (1953-55) Traduction de Micheline de Combarieu du Grès et Gérard Guiran.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 104206 accreditee
CONTEXTE: Un mari mutile l'amant de sa femme avant de le tuer.
COTEXTE ET CITATION: Après avoir donc coupé à ce miserable jeune homme le nez, les oreilles, les extrémités des pieds et des mains et ce qui le rendait homme, il lui donne plus de cinquante coups de dague devant que de le favoriser de celui de la mort.
NOTES: Page 67. Voir le topos VENGER (SE) SADIQUEMENT
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Trente nouvelles. Paris: Vrin, 1977.Il s\'agit d\'une sélection tirée de plusieurs recueils et présentée par René Favret.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305749 accreditee
CONTEXTE: Alors que Diomède a pardonné une tentative de viol sur sa femme, elle se venge cruellement. Les mutilations décrites dans la citation se poursuivent et entraîneront la mort de leur victime.
COTEXTE ET CITATION: Elle fit donc saisir ce misérable par des valets ; et après lui avoir fait lier les pieds et les mains, elle se met avec ses femmes et filles à le fouetter si démesurément qu'il n'y avait partie de son corps dont le sang ne sortît. Après cela, elle lui crevèrent les yeux avec leurs aiguilles et, avec leurs ciseaux et autres ferrements de leurs étuis, lui firent tant d'incisions et de balafres au visage et par tout le corps qu'il n'était plus reconnaissable.
NOTES: Page 222.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Trente nouvelles. Paris: Vrin, 1977.Il s\'agit d\'une sélection tirée de plusieurs recueils et présentée par René Favret.
CHERCHEUR/E: Jeay M.