Satorbase

JALOUSIE_CAUSER_ASSASSINAT
PHRASE:Une personne en fait assassiner une autre par jalousie.
OCCURRENCE: 102672 chantier
CONTEXTE: Trois jours après la découverte du billet à chiffre (et d'une lettre inachevée mais compromettante), Mme de Villequier est trouvée morte, poignardée dans sa chambre. Le coupable n'est jamais identifié, mais il y a de fortes présomptions en faveur d'une connivence entre le roi et M. de Villequier (qui serait l'assassin).
NOTES: [(Page) 3.185-6]
SOURCE: Anonyme, duc de Guise (Le), nouvelle. Pierre Witte: Paris, 1715.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Assaf F., Weil M.
OCCURRENCE: 102670 chantier
CONTEXTE: Philippe II, croyant le marquis de Posa amant de sa femme, le fait poignarder quelque temps après le tournoi. Don Carlos et la reine, loin de penser que c'est par jalousie du marquis que le roi l'a fait assassiner, s'imaginent que c'est à cause de son rôle de confident auprès d'eux.
NOTES: [(Page) 332-333]
SOURCE: Anonyme, Dom Carlos, nouvelle historique. Pierre Witte: Paris, 1715.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Assaf F., Weil M.
OCCURRENCE: 103968 chantier
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: "La peste de la jalousie s'emparant de son âme, son amour se change en une rage désespérée".
"La jalousie est une infection de si étrange guérison que même la jouissance n'est pas capable de la bannir".
NOTES: [(Page & Histoire) 426, XIX]
SOURCE: Rosset (François de), Histoires mémorables et tragiques de ce temps...(Les). 1614 (aucun ex. connu): .(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: De Vauchet A.
OCCURRENCE: 305869 accreditee
CONTEXTE: Un vieillard époux d’une jeune femme se laisse convaincre par un ennemi du jeune homme que l’auteur d’une satire contre les maris âgés et trompés est le maître de musique Cecilian. Il va le tuer par vengeance.
COTEXTE ET CITATION: Pour se deffaire de cet importun musicien, le diable luy mit dans le cœur de faire croire à Alpho qu’il cognoissoit que c’estoit Cecilian qui avoit composé la satyre, & sceut colorer cette calomnie de tant d’apparences que ce vieillard la prit pour verité. Aussi-tost braves en campagne, qui depescherent le pauvre Cecilian faisant serenade, & l’envoyerent chanter aux champs Elisees.
NOTES: Page 16.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Les spectacles d'horreur. Genève: Slatkine Reprints, 1973.Réimpression de l\'édition de Paris, 1630.
CHERCHEUR/E: Jeay M.