Satorbase

FEMME_DESOBEIR_MARI_PAR_CURIOSITE
PHRASE:La curiosité pousse une femme à déobéir à son mari.
OCCURRENCE: 102480 accreditee
CONTEXTE: La femme de Barbe Bleue ne peut résister à la tentation de regarder dans le cabinet que son mari lui a défendu d'ouvrir.
COTEXTE ET CITATION: Ouvrez tout, allez partout, mais <CITATION>pour ce petit cabinet, je vous défends d'y entrer,CITATION> et je vous le défends de telle sorte, que s'il vous arrive de l'ouvrir, il n'y a rien que vous en deviez attendre de ma colère. (p.208)
Elle fut si pressée de sa curiosité, que sans considérer qu'il était malhonnête de quitter sa compagnie, elle descendit par un petit escalier dérobé, et avec tant de précipitation, qu'elle pensa se rompre le cou deux ou trois fois. Etant arrivée à la porte du cabinet, elle s'y arrêta quelque temps, songeant à la défense que son Mari lui avait faite, et considérant qu'il pourrait lui arriver malheur d'avoir été désobéissante ;<CITATION> mais la tentation était si forte qu'elle ne put la surmonter : elle prit donc la petite clef, et ouvrit en tremblant la porte du cabinetCITATION>. (p.209-10)
NOTES: p.208-210 Livre de poche, 1990.
p.125 Folio Gallimard, 1981 (Collinet).
SOURCE: Perrault (Charles), Contes. Librairie Générale Fr. (Poche): 1990.
CHERCHEUR/E: Aubenique K., Henry A.