Satorbase

IDENTIFIER_RIVAL
PHRASE:Un jaloux devine qui est son rival.
OCCURRENCE: TT101924 CHANTIER
CONTEXTE: "Le mouvement d'une cruelle jalousie me fit voir tous les feux de l'amour allumés dans ses yeux".
SOURCE: Prévost (abbé), Histoire d'une grecque moderne. Prault,Gosse et Néaulme: Paris, La Haye, 1736-38.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Weil M., Marsal H.
OCCURRENCE: TT101922 CHANTIER
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: Sans être jalouse (elle est trop noble pour cela), Irmizène se doute qu'il se passe quelque chose d'anormal. L'attitude embarrassée de Montézume éveille ses soupçons (2, 202). A la suite de sa conversation avec son mari, Irmizène se doute que Zélinde est amoureuse de celui-ci.
SOURCE: Anonyme, Amitié singulière, nouvelle galante (L'). [édition inconnu]..
CHERCHEUR/E: Assaf F., Weil M.
OCCURRENCE: TT101918 CHANTIER
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: La cadette Benonville ne met pas longtemps à deviner que Floriac et sa grande soeur sont amoureux. Elle en conçoit de la jalousie et décide de faire croire au marquis que sa soeur est fermement décidée à entrer en religion.
NOTES: [(Page) 2.326-327]
SOURCE: Anonyme, Mademoiselle de Benonville nouvelle galante. Pierre Witte: Paris, 1715.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Assaf F., Weil M.
OCCURRENCE: TT101920 CHANTIER
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: Après des péripétiesCoucy joue un rôle de premier plan, du Fayel lui ouvre sans réserve sa maison. Lui et Mme du Fayel font si peu preuve de retenue dans leurs entretiens amoureux, que du Fayel ne met pas longtemps à se rendre compte de son infortune conjugale.
NOTES: [(Page) 3.392-393]
SOURCE: Anonyme, Esprits (Les), ou le mari fourbe, nouvelle galante. Pierre Witte: Paris, 1715.Le texte est accessible par Google Plus sous le titre Histoires tragiques et galantes.
CHERCHEUR/E: Assaf F., Weil M.
OCCURRENCE: TT101914 CHANTIER
CONTEXTE:
NOTES: [(Page) 181]
SOURCE: Crébillon (Claude P.-J.), Ecumoire (L') ou Tanzaï et Néadarné, Histoire japonaise. [édition inconnu]..
CHERCHEUR/E: Weil M., Rodriguez P.
OCCURRENCE: TT101916 CHANTIER
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: A force de reflexion, Florange conclut que Mainville et sa femme doivent être amants. Un jour il les surprend en conversation et les confond par sa perspicacité. Devant leurs dénégations embarrassées, il leur interdit de se revoir, sous le prétexte que, si Mainville n'a pas su reconnaître le mérite de la marquise et l'aimer, il n'est plus digne de la voir.
NOTES: [(Page) 157-9]
SOURCE: Anonyme, Nouveaux désordres de l'amour (Les). Pierre Witte: Paris, 1715.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Assaf F., Weil M.
OCCURRENCE: 101926 accreditee
CONTEXTE: Meilcour identifie le marquis de Germeuil comme son rival pour l'amour d'Hortense de Théville lorsqu'il voit Germeuil dans la loge d'Hortense à l'Opéra.
COTEXTE ET CITATION: Le marquis de Giverneuil [...] vint dans la loge de mon inconnue. Nous étions amis, mais je ne sais quel mouvement à sa vue s'éleva dans mon âme.
NOTES: [(Partie & Page) P. 91 ; p. 77, éd. Folio.
SOURCE: Crébillon (Claude P.-J.), Egarements du coeur et de l. Prault,Gosse et Néaulme: Paris, La Haye, 1736-38.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: , Weil M.