Satorbase

SEDUIRE_PAR_CHARMES
PHRASE:Une femme essaie de séduire en laissant voir ses charmes.
OCCURRENCE: 101308 chantier
CONTEXTE: Poitiers raconte sa visite à la "belle veuve".
COTEXTE ET CITATION: Poitiers vint me rapporter cette réponse avec leur conversation. [...] Il avoit dit qu'il avoit trouvé ma belle veuve en négligé mais qu'il ne doutoit pas qu'elle ne changeât de figure & ne se mît sous les armes.
NOTES: dans édition des belles Lettres
SOURCE: Challe Robert, Illustres Françaises (Les). Paris: Les Belles Lettres, 1967.Edition Fr. Deloffre
CHERCHEUR/E: Baider F.
OCCURRENCE: 101302 accreditee
CONTEXTE: Madame de Ferval laisse voir ses charmes lors de la visite du narrateur chez elle.
COTEXTE ET CITATION: Une de ses femmes, qui se présenta d'abord, me dit qu'elle allait avertir sa maîtresse; elle revint un moment après, et me fit entrer dans la chambre de cette dame. Je la trouvai qui lisait couchée sur un sopha, la tête appuyée sur une main, et dans un deshabillé très propre, mais assez négligemment arrangé. Figurez-vous une jupe qui n'est pas tout à fait rabattue jusqu'aux pieds et qui laisse voir un peu de la plus belle jambe du monde; [...] De ces deux pieds mignons, il y en avait un dont la mule était tombée, et qui, dans cette espèce de nudité, avait fort bonne grâce. Je ne perdis rien de cette touchante posture.
NOTES: [(Page) 161, liv 4]
SOURCE: Marivaux (Pierre Carlet de), Paysan parvenu (Le) ou les Mémoires de M***. Prault: Paris, 1734.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Rodriguez P., Weil M.
OCCURRENCE: 101306 accreditee
CONTEXTE: Dans l'histoire de monsieur Dupuis et madame de Londé, le narrateur surprend Célénie chez elle.
COTEXTE ET CITATION: Ce fut le lendemain matin, sans attendre plus tard. J'entrai dans sa chambre, elle étoit levée, mais non pas encore habillée. Son négligé me plut plus que tous les ajustemens que les femmes croient qui relèvent leur beauté.
NOTES: [(Partie & Page) 454] Edition belles lettres
SOURCE: Challe Robert, Illustres Françaises (Les). Librairie de Hondt: La Haye, 1713.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Baider F.
OCCURRENCE: 101304 accreditee
CONTEXTE: Le narrateur se rend au rendez-vous donné par une Maltoise "maîtresse d'un Commandeur de l'Ordre, une grosse réjouie, brune, de gros yeux noirs, la gorge bien fournie & bien blanche, & fort aimable" (414)
COTEXTE ET CITATION: p 414. "J'éveillai la belle dormeuse. [...] Nous restâmes seuls; je me suis mis sur une chaise auprès d'elle [...] La chaleur excessive qui faisoit l'obligea à se mettre à l'air; elle me découvrit entre autr'autres choses, une gorge & une paire de tétons aussi beaux que j'en aye vû de ma vie."
NOTES: [(Partie & Page) hist 75] pages dans l'édition des Belles Lettres
SOURCE: Challe Robert, Illustres Françaises (Les). Librairie de Hondt: La Haye, 1713.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Rodriguez P., Weil M.