Satorbase

MANGER_COEUR
PHRASE:Un mari trompé surprend le secret de son infortune et fait manger à sa femme le coeur de son amant.
OCCURRENCE: 305715 accreditee
CONTEXTE: Le vieux mari de Crisele, jaloux de l’intérêt que sa femme porte au tombeauelle a fait enterrer le cœur de Memnon, son ancien fiancé qu’elle aime encore, le fait déterrer et le lui donne à manger.
COTEXTE ET CITATION: Il gaigne un homme par argent, qui arrachant secretement ce cœur de Memnon de son sepulchre le luy remit entre les mains. Il le fit hacher & mettre en pasté par son cuisinier avec d’autre viande, & de cette sorte le fit manger à Crisele sans qu’elle y pensast.
NOTES: Page 40.
SOURCE: Camus Jean-Pierre, Les spectacles d'horreur. Genève: Slatkine Reprints, 1973.Réimpression de l\'édition de Paris, 1630.
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 101260 accreditee
CONTEXTE: Yseut chante le lai de Guiron, tué par le mari de sa dame, qui donne à celle-ci le coeur de son amant à manger.
COTEXTE ET CITATION: En la chambre se set un jor
E fait un lai pitus d'amur :
Coment dan Guirun fu supris,
Pur l'amur de la dame ocis
Qu'il sur tute rïen ama,
E coment li cuns puis li dona
Le cuer Guirun a sa moillier
Par engin un jor a mangier,
E la dolur que la dame out
Quant la mort de sun ami sout.
Un jour, la reine était assise dans sa chambre et chantait un lai d'amour émouvant : il racontait comment le seigneur Guiron fut surpris et mis à mort pour avoir aimé une dame à la folie et comment ensuite le comte donna perfidement le coeur de Guiron à manger à sa femme ; le lai évoquait aussi la douleur qu'éprouva cette dame quand elle apprit la mort de son ami.
NOTES: [(Page & Vers) Pp. 376-377, vv. 782-791. Le Tristan de Thomas résume le thème du Lai de Guiron le Courtois, dont le texte a été perdu.
SOURCE: Thomas, Roman de Tristan. Paris: Le livre de poche, 1989.no. 4521
CHERCHEUR/E: Dubost F., Jeay M.
OCCURRENCE: 101264 chantier
CONTEXTE: Renseigné sur les amours coupables de sa femme avec Coucy, Du Fayel prépare une vengeance dans laquelle il essaie d'engager Floville. La mort de Coucy à la croisade change ses plans. Mortellement blessé, Coucy avait chargé un ami de faire parvenir une lettre à Mme du Fayel en même temps que son coeur, qu'il avait demandé qu'on extraie de son corps après sa mort pour l'envoyer à sa maîtresse. Du Fayel intercepte la missive et le macabre présent. Il donne le coeur à son cuisinier, qu'il charge de l'accommoder en ragoût qu'il fait manger à sa femme.
NOTES: [(Page) 3.106] Voir aussi les topoï VENGEANCE_MARI_BAFOUE et CANNIBALISME
SOURCE: Anonyme, Esprits (Les), ou le mari fourbe, nouvelle galante. Pierre Witte: Paris, 1715.Le texte est accessible par Google Plus sous le titre Histoires tragiques et galantes.
CHERCHEUR/E: Assaf F., Weil M.