Satorbase

MALE_DIRE_FEMME_INCOMPREHENSIBLE
PHRASE:Un homme parle des femmes comme d'êtres mystérieux et incompréhensibles.
OCCURRENCE: 100448 chantier
CONTEXTE: Les deux filles du roi de Kufeh, Modeh et Gulpenhe, sont une métaphore de la femme dans ce qu'elle a de moins rationnel et de plus dangeureux (pour l'homme): Modir est capricieuse et changeante à un point tel qu'elle en devient une menace. Gulpenhe prend au piège les hommes en les faisant conduire à travers un labyrinthe dans un site appelé la Plaine de Satieté, qui fait perdre le goût des plaisirs.
NOTES: [(Page) 2.91]
SOURCE: Gueulette (Thomas-Simon), Mille et un quarts d'heure (Les), contes tartares. Henri du Sauzet: La Haye, 1715.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Assaf F., Rodriguez P.
OCCURRENCE: TT101954 PROVISOIRE
CONTEXTE: "car une femme a plus d'une centaines d'inclinations.
Celle qu'elle a mainteant,
elle la changera peut-être encore". (v. 1450-2)
NOTES: [(Vers & Page) 1450-2, 165] Yvain se sert de cet argument pour se conforter dans son amour pour Laudine et obtenir l'aide de Lunete. Argument tiré de l'Enéide de Virgile (IX): "la femme est toujours chose variable et changeante".
SOURCE: Chrétien de Troyes, Le Chevalier au lion. Copie de Guiot: .Bibliothèque Nationale 794
CHERCHEUR/E: Weil M.
OCCURRENCE: 100440 chantier
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: Et les voilà embarqués dans une querelle interminable sur les femmes; l'un prétendant qu'elles étaient bonnes, l'autre méchantes: et ils avaient tous deux raison; l'un sottes, l'autre pleines d'esprit: et ils avaient tous deux raison; l'un fausses, l'autres vraies: et ils avaient tous deux raison; l'un avares, l'autres libérales: et ils avaient tous deux raison; l'un belles, l'autres laides: et ils avaient tous deux raison; l'un bavardes, l'autre discrètes; l'un franches, l'autre dissimulées; l'un ignorantes, l'autre éclairées; l'un sages, l'autre libertines; l'un folles, l'autre sensées, l'un grandes, l'autre petites: et ils avaient tous deux raison.
NOTES: [(Page) 541]
SOURCE: Diderot (Denis), Jacques le Fataliste et son Maître. Paris: Garnier-Flammarion, 1970.
CHERCHEUR/E: Rodriguez P., Weil M.