Satorbase

SERVITEUR_TRAHIR_MAITRE
PHRASE:Un serviteur ou un esclave trahit son maître.
OCCURRENCE: 101040 chantier
CONTEXTE: La vertueuse et innocente Callirhoé se laisse manipuler et tromper par son esclave Plangon. Une servante rusée et hypocrite sait jouer de l'amitié que lui porte Callirhoé pour faire entrer chez sa maîtresse un rival intrigant et faire croire à l'époux que sa femme est adultère.
NOTES: [(Page) p.57, 73]
SOURCE: Chariton, Chairéas et Callirhoé. Romans grecs et latins: Paris, .
CHERCHEUR/E: Rodriguez P., Weil M.
OCCURRENCE: 101038 chantier
CONTEXTE: La Mousson, femme de chambre de la vertueuse Mme de Londé, introduit Dupuis dans la chambre de sa maîtresse, de nuit. Mme de Londé la chasse pour l'en punir. Puis lui pardonne et la reprend. Le sauvetier est un espion de la mère de Dupuis.
NOTES: [(Partie & Page) Histoire 7 ]
SOURCE: Challe Robert, Illustres Françaises (Les). Librairie de Hondt: La Haye, 1713.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Rodriguez P., Weil M.
OCCURRENCE: 103438 accreditee
CONTEXTE: Un domestique est engagé par Guirlane pour l'aider à fuir loin de son mari. Le domestique non seulement n'aide pas Guirlane mais lui vole ses bijoux, la laissant encore plus démunie qu'auparavant.
COTEXTE ET CITATION: Donnez-moi tous vos bijoux et devenez ce que vous pourrez.
NOTES: [(Page& Partie) 251, IV]
SOURCE: Marivaux (Pierre Carlet de), Effets surprenants de la Sympathie (Les). Paris: Gallimard, La Pléiade, 1972.Dans Oeuvres de jeunesse, éd. F. Deloffre et C. Rigault.
CHERCHEUR/E: Gallouet C.
OCCURRENCE: 100882 chantier
CONTEXTE:
COTEXTE ET CITATION: "Qu'on est à plaindre, nous dit-il, d'être le jouet de ses esclaves (...). A force de supplices je viens d'arracher de lui une horrible confession. Je ne lui ai conservé la vie que pour lui faire recommencer l'aveu de son crime à vos yeux" (p. 97).
"Cette artificieuse esclave espéra pendant quelques moments de me tromper par des impostures" (p.180).
NOTES: [(Page) 97, 180 GF] Voir aussi p. 122, 222
SOURCE: Prévost (abbé), Histoire d'une grecque moderne. Desbordes/Didot: Amsterdam / Paris, 1740.(Édition ajoutée par SatorBase.)
CHERCHEUR/E: Vergnes S., Weil M.
OCCURRENCE: 100276 accreditee
CONTEXTE: L'argent de la servante a disparu, dérobé par un autre serviteur.
COTEXTE ET CITATION: Un matin, le valet et la servante ne se trouvèrent plus, et, ce qui fut de plus fâcheux, l'argent de la pauvre demoiselle disparut aussi.
NOTES: Ed. Folio, p.149.
SOURCE: Scarron, Roman comique (Le). Toussainct Quinet: Paris, 1651.
CHERCHEUR/E: Barjon B., Weil M.
OCCURRENCE: 100274 accreditee
CONTEXTE: Un couple de jeunes serviteurs vole les deux amants pendant la nuit alors qu'ils sont partis souper.
COTEXTE ET CITATION: Ils avaient à faire à des maîtres jeunes et faciles.
SOURCE: Prévost (abbé), Histoire du Chevalier des Grieux et de Manon Lescaut. Garnier/Deloffre-Picard: Paris, 1990.
CHERCHEUR/E: Larroucau E., Rodriguez P.
OCCURRENCE: 104202 chantier
CONTEXTE: Une servante, qui a séduite par un amoureux (éconduit) de sa maîtresse, aide celui-ci à se cacher dans la chambre de la jeune fille afin d'abuser d'elle.
NOTES: [(Page & Chapitre & To) 428-439, II]
SOURCE: Camus (Jean-Pierre), Evénements singuliers (Les). J. Caffin et Fr. Pleignard: Lyon, 1628.
CHERCHEUR/E: Vernet M.
OCCURRENCE: 305530 accreditee
CONTEXTE: Le roi des Pouilles, Embron, et sa femme Felice ont un enfant de 4 ans nommé Guillaume. La reine confie son éducation à deux dames, Gloriande et Acelone qui vont la trahir. Le frère du roi Embron veut faire tuer l’enfant et son père.
COTEXTE ET CITATION: Li rois Embrons .I. frere avoit
A cui li regnes escaoit,
Et cil douna tant et promist
Et tant porchaça et tant fist
As gardes qui l’enfant gardoient
Que dit li ont qu’il l’ocirroient
Et le roi meïsme ensement.
NOTES: P. 40, v. 43-57.
SOURCE: Anonyme, Guillaume de Palerne. Genève: Droz, 1990.Édition Alexandre Micha
CHERCHEUR/E: Jeay M.
OCCURRENCE: 305913 accreditee
CONTEXTE: La vieille Gondrée trahit la confiance de sa maîtresse Euriaut. Elle l'espionne alors que la jeune fille se baigne et voit la marque -une violette- qu'elle a au sein droit. Elle va permettre à Lisiart de la voir et il pourra ainsi prétendre, en révélant l'existence de cette marque, qu'Euriaut n'a pas été fidèle à son ami Gérard.
COTEXTE ET CITATION: Hé ! Las ! On ne se puet garder
De trahison, che savés bien.
La vielle ki tant set d'engien.
Et de mal, si k'el livre truis,
A lués mis son oel au pertruis ;
Sa damoisiele esgarde el baing,
Et tantost a coisi le saing,
Et voit sor sa destre mamiele
Une vïolete nouviele
Inde paroir sor la car blanke.
La vielle vit cele samblanche,
Lors vient au conte, si l'esvelle :
"Or tost, sire quens, levés sus !
Bien porés venir au desus
De chou que vous requis m'avés.
Se vous par ensaignes volés
Vostre queriele desraisnier,
Ne vous en couvient araisnier
Fors moi, sans faire vo delit,
Mais or tost sus levés dou lit !"
NOTES: Pages 29-30, v. 641-661.
SOURCE: Gerbert de Montreuil, Roman de la Violette. Paris: H.Champion, 1928.Edition Douglas Labaree Buffum
CHERCHEUR/E: Jeay M.